Il est fini…

buffet_hin_hin_fini3

 

buffet_hin_hin_fini

buffet_hin_hin_fini_2

Nous on aime, mais je conçois fort bien que cela vous évoque trop les bisous qui piquent de mémé Germaine et sa pièce de 5 Francs (fallait la mériter!).

Il y a donc: une couche de peinture d’accroche, deux couches de rouge de médicis, une couche de roussillon, deux couches de vernis satiné, le tout Little Shop. Je sais, je ne suis pas tendance, mais mon honneur de snob est sauf, elle coûte plus cher que la casto!

Maintenant, gros travail: persuader le héros que l’ouverture sur la micro cuisine est une nécessité vitale…

buffet_hin_hin_fini_4buffet_hin_hin_fini_5

Share Button

21 réflexions sur “Il est fini…

  1. la couleur est bien raccord avec ton carrelage…en revanche, je lui vois bien une poignée « style industriel » tu vois ce que je veux dire,
    je ne sais plus comment s’appelle ce style de poignée.

    en tout cas, bravo pour le courage et pour la finalité.

  2. ‘adore! c’est nikel avec le carrelage!!!!
    je comprends pour la cuisine, faudrait ouvrir et peindre le bar , non?
    t’es vraiment trop rapide…mais comment tu fais????
    du coup…je me disais que je te confierai bien 4 petites chaises marcel Gascouin chinés sur le bon coin qui dorment au sous sol…
  3. bien sur que c’est une nécessité !!!! une grande pièce facile à vivre ou celui qui cuisine peut aisément discuter avec les autres ça n’a pas de prix!!!!
  4. Avec le carrelage c’est top !! j’aime beaucoup la couleur, par contre je pense qu’il mériterait d’être accessoirisé et modernisé, dans la poignée, et j’aurai bien vu le remplacement du miroir derrière par des carrelages carreaux carrés de couleurs tranchantes. J’ai cru voir un joli bleu dans le carrelage, qu’on pourrait retrouver dans la poignée bleue par exemple. Bon là c’est moi qui part comme d’hab dans des délires avec les couleurs hein, mais ça casserait vraiment le côté mémé.
  5. t’as fait un boulot SUPER,madame la pro,
    Mémé Germaine est bien loin de cette merveille!
    et j’aime la cohérence avec ton « univers »
    (oui je sais, t’adore ce mot…)
    n’empêche, c’est justifié sur ce coup-là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *