Ah ben merdre alors!

Mais non, je ne suis pas vulgaire.
Les lectrices cultivées qui constituent mon lectorat auront bien sûr traqué la référence à la Pataphysique.
Et admiré le filage de l’idée, qui risque de constituer le Gimick des prochains billets.
Tout ça c’est à cause de l’Inculture. Mon mari, (appelé aussi le Héros quand il met la table et allume le poêle à 6 heures du matin pour que je crame ma graisse sur mon canapé, mais pas aujourd’hui, vu qu’il préfère écouter la musique à fond en pyjama, c’t grosse feignasse…), donc, particulièrement inculte puisqu’il fait partie des 3 lecteurs de ce blog qui n’ont pas fait khâgne, me demande la semaine dernière, « c’est quoi la pataphysique?« .
Moi, de faire ma khâgneuse: « quoi, tu ne connais pas la pataphysique? Ubu-Roi, Alfred Jarry? »
Et c’est tout, parce que j’aurai bien sûr pu me lancer dans l’élévation culturelle de mon colocataire, mais ça m’aurait retiré la suprématie du savoir. Il aurait pu s’en servir pour briller au prochain diner de bienfaisance auquel nous assistons régulièrement, et ça c’est insupportable. Ici, la Kultur, c’est moi, les poubelles c’est lui. En voilà un partage des tâches efficace.
Mais bon, du coup, j’ai remis la Pataphysique dans mes petits circuits neuronaux, et je me suis rappelée la jouissance intellectuelle que ce thème m’avait procuré. Et on vit dans une époque hyper pataphysique, en fait…
En gros, pour faire court, et parce que je m’appuie uniquement sur mes souvenirs de cours, (tu peux aller compléter sur Wikipédia si tu veux), Jarry, jeune potache brillant et irrévérencieux, se fout d’un de ses profs autoritaires en écrivant « Ubu Roi ». Et incarne ainsi la Pataphysique, sorte de non-explication du monde par l’absurde. Du coup, je vois de la pataphysique partout.
Le remaniement du gouvernement, merdre alors! On va la faire marcher la pompe à Phynances…

La mère Ubu, à la maison, ne cesse de grogner que ses enfants sont insupportables, et qu’elle les mettrait bien en pension sur la lune.

Dimanche_matin

C’est une question de point de vue.

Et puis, vous avez vu?
Mère Ubu a retrouvé sa machine à coude (c’est un peu comme la merdre….).

plaid

Grand plaid à Chrysanthèmes, tissu imprimé superbuzzy et uni microfibre cousette.

Share Button

14 réflexions sur “Ah ben merdre alors!

  1. je fais partie de tes lectrices assidues, certes, mais pas cultivée, enfin, cultivée dans la même branche que le héros, un peu, je n’ai pas fait khagne (ni médecine ceci dit !) donc je suis ravie d’apprendre ce qu’est la pataphysique car je me sentais bien bête en début de billet…

    hum hum… je me sens tout aussi bête en fin de billet tiens… oui d’accord, y’a wikipédia… mais j’ai pas l’temps, j’ai une asso à faire tourner moi

    comment ça j’ai l’temps de lire les blogs ? ah oui mais ça, ça fait partie de ma toilette quotidienne, c’est obligatoire !

  2. Hi, hi, j’adore la répartition des tâches dans la famille Ubu.
    Tu as raison, il ne faut pas trop les éduquer, nos hommes, ils seraient capables de tenter de prendre le pouvoir ensuite. Et un homme au pouvoir, ouh, spas bon ça. Tttttt, chacun reste à sa place. A la limite, si vraiment ils ont besoin de se rebeller un peu, allez, ils ont le droit de démissionner de leur rôle d’homme-qui-vide-la-poubelle, mais il va de soi qu’on les renommera à ce même poste dès le lendemain, noméo, cékiki commande ici, hein ??!!
    Rien à voir, mais tu as un superbe parquet.
    Et un joli plaid ;-D.
  3. J’ai encore rien pigé à ton histoire de Pataphysique. Mais je fais partie des 3 lecteurs n’ayant pas fait Khâgne (math sup bio, ça compte pas hein ?). Alors maintenant, la question que je me pose : qui est le n°3 qui n’a pas fait Khâgne (puisque le Héros et moi, ça fait déjà 2) ?
    Sinon, je te trouve gonflée de nous balancer un plaid qui est pile dans le thème du défi 13, sans dire que c’est un défi 13. Tu crains à jouer les dissidentes quand même. Assume tes idéaux !
  4. Bon moi je ne fais pas partie des 3 mais en même temps, Jarry m’a toujours fait chier -ben oui, soyons vulgaire un peu, c’est vrai – donc je n’adhère pas ! mais sinon, je veux bien dire quand même que le plaid a l’air joli et qu’il semble avoir des vertus apaisantes sur ceux qui posent leurs fesses dessus ! J’en prendrais donc bien un aussi !
  5. moi non plus j’ai pas fait khâgne… mais je viendrai te lire encore qd même t’inquiète, on ne sait jamais, ptet ben j’apprendrai des trucs de kultur ;O)
    zoli plaid… un peu clair, pour les monstres, non ? :Op
  6. Et les enfants ils lisent quoi comme BD sur le (superbe) plaid à chrysanthèmes ? Celle dont on voit la 4ème de couverture ça pourrait être un Tintin, non ?
    Sinon, désolée, mais j’ai juste explosé de rire arrivée au dîner de bienfaisance, je ne me l’explique d’ailleurs pas…
  7. hum…moi qui pensais que la pataphysique était ton invention….je fais partie des incultes…faut dire que j’ai passé une petite dizaine d’année à lire des bouquins de médecine et rien d’autre…j’essaie de me rattraper….mais suis encore loin de la pataphysique…
    bon, sinon, il est certain qu’il veut pas faire rock star ton Joe plus tard?
    et super joli le plaid!!!
  8. khâgne, c’est de là que vient l’expression cagneux, comme des genous qui le seraient par exemple ?

    oups, j’ai encore rien compris, je le sens, mais j’aime bien les images

  9. J’ai pas fait khagne, mais moi la pataphysique ça m’évoquait aussi Queneau et Vian… J’ai tout faux?

    D’accord avec toi sur le côté pataphysicien de ce « remaniement » (nouvelle définition à proposer à Larousse et Robert : « de l’art d’accomoder les restes », copyright ma copine Mélanie)

    Tu m’auras (comme souvent!) bien fait rire en tout cas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *