Redevenir fréquentable…

En cousant un petit plaid comme il faut.
En harmonisant mon univers.
En buvant mon thé mariage avec mes fesses sur du tissu japonais.
plaid_1

Tuto d’un petit blog sans prétention que personne ne connait,
Tissu Kokka commandé chez superbuzzy
.

Voyez comme je peux être bobo…

J’en profite pour clarifier un peu le fond de ma pensée… Je n’aime pas l’hypocrisie qui consiste à ne pas avoir conscience de sa recherche de lectorat. Le « j’ai ouvert ce blog pour les amis et voyez ce qu’il m’arrive » (sous-entendu: tout cela grâce à mon incommensurable talent). Je pense qu’un sociologue serait bien inspiré de faire une petite analyse des comportements sociogrégaires de la blogosphère. Mais j’ai bien conscience d’être la première schizophrène, celle qui a choisi les blogs collectifs (parce que c’est sympa, on y trouve de l’entraide et des conseils), qui a le commentaire facile et l’orgueil de la boite mail bien fournie. Néanmoins, oui, il y a la voie moyenne, celle qui consiste à ne pas être dupe, repérer l’hypocrisie, et y prendre, incontestablement, un certain plaisir…

Share Button

26 réflexions sur “Redevenir fréquentable…

  1. e reconnais parfaitement ce plaid et il est d’ailleurs sur la longue liste des choses à coudre…
    Le tissus est vraiment très joli (normal, c’est du japonais)
    Je suis contente de voir que tu fais des efforts pour te re-socialiser re)
  2. bon alors pour ce soir, canalblog refuse de me montrer les photos, de mieux en mieux !
    moi, j’avoue, chaque fois que je poste un article, je reviens vite et souvent derrière sur ma boîte mail, voir tous les commentaires de compliment affluer bein oui, quoi, la blogueuse est humaine avant tout, et l’orgueil est humain lui aussi !
    je repasserai voir la photo quand monsieur canalblog tout puissant daignera…
  3. Des fois, quand tu parles, je comprends pas tout… mais la voie moyenne me va bien aussi. Comprendre par là que j’ai fait un blog pour la famille, mais aussi pour être lue et avoir plein de commentaires flatteurs (ou rigolos)
  4. Pour la peine, ‘suis sociologue… La mise en scène de l’intimité ça s’appelle depuis peu l’extimité (S. Tisseron). Avec les blogs on est en plein dans l’autocélébration de l’individu qui cherche sa dose de reconnaissance.Ton billet et la petite provocation qu’il comporte appelait le com’ lui aussi. Les blogs raillés, tu les feuillète aussi, non? On est tous embarqués dans ces mécanismes qu’on alimente.

    De mon côté, j’bricole mes trucs sans penser l’effet qu’ils feraient sur un blog violet grisé au nom énigmatique… Parfois j’y songe aussi.
    Cependant, je trouve la démarche aussi généreuse et stimulante de publier ses errances -non perçues comme telles sinon non-publiées- (marquée par une faible nombre de coms) et ses réussites…

    Mon autre problème, c’est ce microcosme féminin de merveilleuses épouses de « marichéri »-ou de héros-, de bonnes blanchettes mères de famille plutôt nombreuse, plutôt instruites les gazelles, plutôt assez bourgeoises que pour posséder carte visa pour faire venir dans sa boîte aux lettres des mètres de liberty from England et des livres du Japon… tout ça pour s’adonner à une activité pas très répandue chez les féministes. Ca me laisse un peu perplexe mais ne m’empêche pas de passer des heures à zyeuter les bloglines.

    AAaaaaahhhhh ces êtres tiraillés au beau milieu de la postmodernité… Trop trop dur!

  5. Bon je sens que je vais y passer des années lumière sur ton blog, ça décape !!!
    Enfin, ça décape et sur les 2 premières pages je retrouve direct un tuto, une robe granny, de la couture, du tricot alors tu cries, et tu pestes, mais finalement on est pas si dépaysé que ça!
    J’aime bien le comm’ du sociologue !
    Mais ton plaid, sorry, j’aime pas! (ici on a le droit de dire ce qu’on pense, comment ça non?)
  6. Moi, il m’a bien fait rire ton post, un peu jaune, certes, mais c’est bien vu ! La critique et l’autocritique… font avancer.
    Par contre afin de ne pas avoir trop de commentaires sur mon tout nouveau blog… je ne vais pas laisser de lien
    Flute l’adresse mail est obligatoire!
  7. Je comprends bien ce que vous devez ressentir vous les blogueuses en comptant vos visites et vos commentaires, parce que moi déjà là j’me la pète : j’ai reçu un mail d’une blogueuse, elle m’a répondu… même qu’elle existe et elle a un nom de famille… c’est assez dingue pour moi (bon OK j’avais dû laisser 3 commentaires en tout et pour tout dans ma carrière de lectrice de blogs…)mais quand même merci Fanny ! Finalement, j’vais p’t’être ouvrir un blog…
  8. Ouh lala, mais c’est que ça vole haut ici nomdidiou ! ça parle sociologie, y a mêmes des expertes, la classe ! j’aime bien le comm’ de Clairon, il me parle…
    Sinon ton plaid, ben oui quand même, tu nous cultives un p’tit younivers toi aussi quand même !
  9. ‘Faire et laisser dire’, parfois c’est difficile. Mais bon, vu le nombre de comms de soutien que tu reçois, je ne m’inquiètes nullement, la blogo, c’est chouette !
    Tiens, je suis rentrée de très bonne humeur, tout à l’heure.
    Bisous !
  10. Je ne comprends rien (ou presque, mais j’ai peu dormi mais je trouve cela drôle tout de même, j’ai un certain goût (pour ne pas dire un goût certain) pour l’humour féroce, m’est avis que je ne ne vais pas m’ennuyer par ici !
  11. Ben dis donc… Je viens de faire une pause bloguesque forcée d’une dizaine de jours, et j’ai tout loupé, je suis verte. J’aurais aimé réagir en direct live à ton propos sur les blogs, là, je ne vais faire que des redites et je n’aime pas ça…

    Dommmage que certains commentaires soient partis dans le sarcasme. Débattre, c’est sympa, ironiser, j’aime moins, sauf quand c’est justifié. Mais là…Je n’ai eu pas l’impression que tu voulais donner de leçons, j’ai pris ça comme une sorte de recul et de dérision (et auto-dérision) vis à vis de la blogo, je n’ai pas eu la sensation que tu te plaçais au-dessus du « système » et du… tissage de toile.

    Tu crois qu’elles sont encore nombreuses celles qui la jouent « je fais mon blog juste pour la famille » ? Autour de moi, c’est clair, on vise une certaine « reconnaissance sociale » et on le reconnait…

    Enfin bref, j’ai bien aimé lire (avec retard) tes derniers billets. Tu n’as pas à te justifier, il y a beaucoup de vérités dans ce que tu as dit, même si je nuancerais de la même façon que Stéphanie pour la « voie moyenne » .

  12. ben dis donc….ça commente fort par ici…!
    Je suis pour la remise en cause…ton post avait ce mérite de se questionner (même si c’est qquechose que je fais souvent!)
    le gros piège , à mon avis est d’y accorder trop d’importance, de vivre à travers son blog, de tout y mettre, tous les jours ou presque…je crois que ça me fait peur dès que ça devient trop…je n’aime pas les extrêmes en général.
    pour ma part, je fais des pauses, j’ai pas envie de passer plusieurs soirées à blogguer par exemple, ce qui peut arriver rapidement si on se laisser emporter dans le tourbillon des coms et des réponses au coms. Peut être que je n’écrirai pas cela si j’avais du temps, beaucoup de temps à y consacrer….car c’est vrai que j’aurai de quoi écrire trois posts par jour! mais ma vie est bien plus importante que la blogo et je ne cherche pas les coms, d’ailleurs un mail d’une amie( de blog ou de vie) me fait bien plus plaisir qu’un com.
    Si je continue c’est pour les idées que j’y trouve chez les autres, la trace de journal de bord (que je ferai pas sur un carnet(j’ai déja essayé, je m’y tiens pas), soit traces de réalisations couturesques, soit traces de la vie qui passe(euh…qui file), pour les chouettes filles que l’on rencontre ….
    si j’arrétais , c’est pour le coté étalage (qui est forcé…quoi qu’on montre on étale forcément ce que l’on a), pour le temps que j’y passe alors que je bosse et j’ai peu d’aide extèrieure (et qd on blogue, on repasse pas…), pour les chouettes filles qu’on rencontre pas en vrai (car ma vie ne me laisse pas le temps d’aller rencontrer les bloggueuses…me faudrait un plein temps blog!)c’est parceque ça ne me manquerait pas plus que ça, ma vie me plairait même sans blog et ça c’est rassurant pour moi!

    et ton plaid dans tout ça???
    ben j’adoreeeeeeee, comme tout ce qui ce rapporte à l’asie en général!

  13. e découvre ton blog par le biais de « la Mère »…Je n’ai pas tout lu mais ce ton si spécial, j’aime beaucoup…
    Je crois que l’on si l’on cherche un peu de reconnaissance via un blog, c’est aussi peut-être parce qu’on n’en reçoit trop peu voire même pas du tout dans sa vie de tous les jours…
    Un peu de reconnaissance, de compliments, ça fait toujours plaisir et mine de rien, ça permet de tenir le coup quand tout fout le camp… C’est un peu le côté particulier d’internet et des blogs: on se connaît parfois sans s’être jamais vues, et en même temps, on ne se connaît pas tant que ça…Curieux.
    Pour ma part, je me sens bien chez moi et si j’étais un peu plus fréquentée, j’avoue que ça me ferait flipper! Je suis bien aussi dans mon petit coin.
    Par contre, si tu veux bien, je reviendrai te voir, toi !
    Bises
  14. en gros, c’est pour ça que j’ai fermé mon blog. l’encensement et ce qui en résulte, je ne pouvais plus vraiment. même avec une tentative d’oeillères. aujourd’hui à part quelques blogs je fuis canalB.

    au fait, il est beau quand même ton plaid !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *