Münster au coeur…

Dans mon oreillette, on me dit que j’abuse…

Apprivoiser wordpress et faire une nouvelle bannière (youyou? Elle vous plait, ma nouvelle bannière?), c’est pas une excuse, allez allez, faut poster maintenant…

Alors ce sera une histoire de rencontres, si tu veux bien, parce que je trouve ça émouvant.

Il y a peu, je suis tombée sur un récit de vacances comme je n’aime pas trop (on a vu ci, on a vu ça, on a visité ça, et prendre une glace là, et la collectionnite de must have seen en photos instagramées…). On y parlait de Münster, en Allemagne, de manière assez négative. C’est idiot, moi qui adore que mes ami(e)s aient des goûts différents, pour en débattre et apprécier l’altérité, je me suis presque sentie blessée par cet avis inconnu et  public sur une ville qui m’a touchée. J’ai même pensé, j’avoue, que la pauvre Münster pâtissait de ne pouvoir s’offrir un post publicitaire interdisant l’honnêteté intellectuelle et la critique éclairée…

Depuis qu’on « swap home », je crois bien que ma conception du voyage a changé. Voir et cocher les étapes du routard, c’est un plus, mais c’est avant tout la rencontre, d’une famille, d’une culture, d’un lieu, qui rend les vacances si dépaysantes, excitantes, étonnantes…

Il se trouve aussi qu’on a la chance d’avoir une petite maison pour accueillir amis, familles et tout autre personne qui le souhaite. On y accueille quelques routards à l’occasion. Quelquefois des touristes qui veulent profiter et voir, et parfois des gens qui voyagent comme nous, qui veulent comprendre, partager, connaitre, ressentir… Il arrive aussi qu’ on n’ait pas le temps, ni trop envie de causer english, et de passer une partie de la soirée à faire le guide touristique..  à d’autres occasions pourtant,  l’échange est immédiat, riche, et … se prolonge tard dans la soirée autour de différents breuvages locaux …

Avec Johana et son compagnon, ça été le cas. Elle quittait Paris après 6 mois d’études , et repartait en Allemagne en passant par la Normandie. Toute la soirée, nous avons parlé, d’Ingmar, de Fanny et Alexandre, d’arts et de civilisations. Nous avons timidement demandé si elle pouvait nous montrer ses oeuvres. C’est un peu indiscret, d’entrer dans l’art de quelqu’un que tu découvres à peine. C’était troublant de la deviner dans ses tableaux et sculptures.

Après deux soirées, ils sont partis. Nous avons échangé mails et adresses.

La halte à Münster sur le trajet de Copenhague s’est imposée. Nous avons demandé s’ils connaissaient un endroit pour dormir, ils nous on prêté leur appartement…

Nous sommes partis très tôt pour en profiter au maximum.

DSC_3046 DSC_3051 DSC_3048DSC_3047DSC_3054

Ils nous ont parlé de la ville, qui n’est pas exactement la leur, pourtant. La cathédrale et ses cages, l’histoire du cygne noir, la reconstruction. Nous avons mangé chez Pinkus Müller et bu de la bière à la fraise.

Avant de partir, nous avons visité son atelier, dans une ancienne zone industrielle.

CSC_3147 DSC_3144CSC_3151 DSC_3142DSC_3063DSC_3062DSC_3057DSC_3060DSC_3059DSC_3141

On a vu plus que des photos de ses oeuvres. Simon a encore un morceau de la pâte à sculptures, il a écrit Münster dessus. Hela a fait un coeur avec. Elle l’a donné à Johana.

DSC_3064 DSC_3065 DSC_3072

Les photos ne rendent pas beaucoup hommage à son travail… On attend impatiemment le site internet, et l’expo en Normandie…

NB: Ce billet n’est PAS sponsorisé par Münster, ni par Johana, ni par Trocmaison…

 

 

Share Button

3 réflexions sur “Münster au coeur…

  1. Moi j’adore que les français détestent l’Allemagne !
    Il manquerait plus qu’ils se rendent compte à quel point ce pays est fantastique et curieux et déroutant et gastronomique à mourir. Il finirait par y venir en vacances, quel horreur !!
    Laisse mon Eden personnel vierge et en friche, que les français continuent à se mirer le nombril en se croyant les meilleurs.
    Deutschland for ever ; ))
    Et je suis touché par les œuvres de Johana, et par tes photos de StreetArt. Du grand Art chouette chouette chouette !
  2. Tu as une maison où tu héberges des gens ??? Mais fallait le dire tout d’suite. Je viens quand pour le cours de fractionnés ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *