Une chaise, un cul, un drame

A ce stade, tu imagines le pire.

L’accident stupide qui expliquerait cette si longue absence. Je pourrais presque te faire croire que je me suis blessée en tombant de la chaise et paf, le poignet, le coude, l’épaule, que sais-je. Toute chose qui empêche l’approche du clavier. J’tefrais dire que je peux te pipoter, c’est mon blog, j’ai le droit de dire « c’est moi qui l’ai inventé », « c’est moi qui l’ai fait », « c’est moi qui l’ai dit », même si j’ai tout pompé sur ma voisine.

Certes, grâce à la NSA tu peux savoir que quelques uns de mes commentaires ont été écrits de l’estranger.

DSC_2624

DSC_2643

C’est donc pas que jsuis  tombée de la chaise. Ni que j’ai plus de genoux. Tu es perspicace.

 

C’est pour illustrer la théorie du papillon, tu sais celle où même quand y dit qu’il voit pas le rapport, en fait, y en a un. Parce qu’il y en en a toujours un, c’est comme ça, c’est la vie.

(attention, référence culturelle filée)

Une chaise donc.

IMG_0169

Ou plutôt deux…

Mais il ne m’en fallait qu’une (la 2e c’est bonus, mais monsieur Emmaus ne voulait pas séparer les jumelles), maintenant que notre chambre  a un vrai placard qui ferait presque dressing, il n’était pas imaginable de garder l’immonde tabouret qui accueillait mon séant lors des séances d’instrument. Ainsi je peux continuer la torture des oreilles de mes colocataires, mais pas celle de mon auguste postérieur, ni de mon bon goût légendaire.

DSC_2601

DSC_2602

DSC_2603

DSC_2604

Huile de coude maison pour le ponçage (j’en pleure encore, et ça fait plus d’un mois. Autant te dire que je n’ai pas commencé la 2e), lazure blanche et tissu en lin irisé des coupons St Pierre. C’est ma première, il y a des petits défauts sur le pli…

Un cul.

J’avais un coupon de trois mètres. Pour une petite micro chaise de rien.

Pourquoi pas l’utiliser pour habiller mon cul, j’ai pensé.

ensemble été1

ensemble été2

Pantalon en lin, du Tendances couture de l’été 2013. (flou, mais qui tombe comme il faut. Crois moi sur parole)

86653901_o

Vu comme ça, t’as envie de coudre pour ta grand mère, mais en fait, les patrons sont bien coupés, et en plus les explications sont en français. Ni en Chinois, ni en Burda. Acheté grâce à Saki, je ne regrette pas.

ensemble été3

Il est accompagné par un petit gilet du Burda mars 2013, qui tombe parfaitement et va très bien avec ma chaise. Le tissu est un coupon de tissus Rive gauche, payé une misère (c’est pour faire croire au concept de couture rentable), mais une vraie chiotte à coudre (ça ne se repasse pas…)

ensemble été4

Le drame.

Retiens ton souffle.

Ferme les yeux.

Respire fort.

Transpire des dessous de bras.

Les images qui suivent peuvent heurter les personnes sensibles

DSC_2750

C’est le moment qu’elle a choisi pour dire Stop.

Faut que je l’emmène chez l’Exorciste.

De l’autre côté de la Seine.

En pleine Armada. Autant y aller à la nage. (les rouennais comprendront. On vit un peu à Berlin Ouest, et les communistes sont les touristes. Les choses changent.)

J’ai plus qu’à poncer ma 2e chaise.

Et casser la gueule aux papillons.

 

 

 

Share Button

14 réflexions sur “Une chaise, un cul, un drame

  1. aaaaaaaaaaaaah mais quelle horreur ! la mac décide de faire grève, c’est ça ?

    l’armada, j’irais bien si ej savais où me garer….. pffffff

    j’ai 4 chaises à refaire sinon en attendant que la mac reprenne du service …..

  2. Le mieux, c’est de se garer à 100km de Rouen et de venir à pieds. Ou à la nage si prend la Seine.
    Et sinon, oui, elle m’a lâché. Enfin elle a décidé de casser du fil pour dire qu’elle a besoin de révision.
    Pour les chaises, heu… Le tapissage, je veux bien… Mais le ponçage, je crois que c’est plus long qu’un meuble de 3 mètres sur deux…. Alors…. Bon courage!…
  3. ah non le ponçage ça va encore, c’est surtout le tapissage
    bon, j’ai un bateau pneumatique, ( ah non en fait c’est plutôt un crocodile gonflable) je crois que je vais faire comme ça pour arriver jusque chez toi, comme ça en plus ça musclera mes bras et après je tricoterai plus vite
  4. Oh, mince pour ta MàC… ceci dit, j’ai un peu l’impression que ce genre de choses me pend au nez. Je crois que la mienne n’a pas été en révision depuis son achat il y a près de 3 ans et si je ne dois pas traverser de rivière pour y aller, c’est tout comme…
    Bon, par contre, j’adore le tissu choisi pour ta chaise et ton pantalon trop sympa et je reste admirative de celles qui osent se lancer dans les travaux d’envergure comme le ponçage et la transformation totale de cette horrible chaise!
  5. Je ne vois rien du tout : c’est quoi le problème ?
    Ouaih bah tu chipotes la finition parce que quand tu cours, personne ne voit que l’ourlet de ton pantalon il est à chier.
    Tu sais ce qu’il te reste à faire ?
  6. L’Armada, nous en rêvons encore… c’était au Havre. Oui, je comprends ton souci, mais au moins ta deuxième chaise te dira merci !
    Et la première est très chic très belle, et tu lui es bien assortie !
    Courage, les bateaux repartiront, et les touristes avec eux…
  7. Courage(s) pour tout!
    Si tu as un réparateur de MAC je veux bien moi aussi traverser la Seine avec toi! On essaiera de causer sans boire la tasse nos machine à bout de bras ;o)
    Ta chaise de « c.l » est superbe.
  8. Alors là!!Assortir sa chaise à son pantalon, ou vice versa, c’est trop la classe!
    Quant au petit gilet, il est impec! Mais il n’est pas assorti à quelque chose… tu peux pas faire la 2e chaise avec ce tissu histoire de boucler la boucle?
  9. Heu…Brighton? tu étais à Brighton isn’t it? (je n’y suis jamais allée, mais j’ai vu un téléfilm dessus…culture quand tu nous tiens). J’adore tes chaises enfin ta chaise mais bientôt elles seront deux n’est ce pas?
  10. C’est trop long tes billets, j’ai 12000 idées de commentaires tous plus hilarants et spirituels qui me viennent au fur et à mesure et que j’oublie au fil de ma lecture ! Attends, j’essaie de retrouver… (dans le désordre !)
    – Mazette mais comment tu fais pour coudre le tissu sur la chaise ? c’est la classe totale, comme dirait Crush
    – ton pantalon te fait un beau cul, c’est incroyable (y a rien de drôle là en fait)
    – Vin diou, tu nous fais un gros plan sur ton décolleté suggestif, on sent que c’est l’été
    (pas très drôle non plus…)
    En fait, c’est comme quand tu racontes un truc qui s’est passé, tout me semblait plus drôle sur le moment
    gros bisous
  11. Le plus emmerdant avec ton gilet, là, c’est que du coup, te voilà obligée de sortir accompagnée de ta chaise, pour être raccord, sinon, ça ne le fait pas…
    J’ai habité Rouen il y a quelques années, rive gauche, je compatis
    Bises
  12. Purééé, mais t’en n’as pas marre de te plaindre hein?????
    En fait, c’est un sport chez toi. La complainte du mouton noir. C’est ça?
    Bon, ta MAC, elle fait comme tout le monde, elle prend des vacances.
    Quand à ta chaise, il existe maintenant des produits qui n’ont plus besoin de ponçage ! Ici Aquaprim est mon pot préféré, il tient sur tout, et ensuite, tu mets la peinture que tu veux. Nickel pour feignasses intelligentes (redondance, les feignasses sont plus intelligentes que les autres).
    A toi de voir, je peux te passer le bon plan peinture accroche-tout si tu m’aides pour le patron de robe!
  13. Je viens de découvrir ce blog, et avec une belle tranche de rigolade ! J’adore le ton décalé des billets, bravo, et bravo également pour ces 3 réalisations. C’est une chaise comme ça dont je rêve pour mon atelier….futur….
    J’ai déja la carcasse. Vu la difficulté pour le ponçage, je crois que je démarrer maintenant ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *