Briser la glace de janvier…

Souvent, quand on n’a pas parlé à un ami depuis longtemps, on a du mal à engager le dialogue, tu as remarqué? Parfois même on repousse le moment, par peur de ne pas dire les bons mots, d’avoir vexé, de ne pas être à la hauteur, d’avoir perdu sa place auprès de lui…

Avec toi (je te tutoie, lecteur fidèle, il faut dire que depuis 6 ans je te connais un peu. Ou plutôt c’est toi, qui me connait…), c’est un peu pareil. Tu es en quelque sorte l’ami, le confident. Tu ne me dois pas grand chose, tu m’écoutes si tu le veux bien, tu n’as pas d’obligation. Tu connais mon intimité, tu me dis quand je te touche, tu ne me dis rien quand tu t’en branles. Il n’est pas exclu que ça me vexe un peu, mais c’est le deal entre nous.

Moi non plus je n’ai pas d’obligation. J’ai beau le savoir, je culpabilise un peu de mon silence. Ce n’est pas que je n’ai rien à te dire, c’est que je ne sais pas comment le dire.

A l’ami que tu as laissé choir depuis des lustres, tu ne vas pas causer du nombre de chaussettes sales que tu as ramassées et lavées.

Notre relation étant absolue et entière, la médiocrité te décevrait forcément. Ce n’est pas que je préfère le silence, c’est qu’il a gagné la bataille face à l’exigence.

Je reviens tout doucement, je sonne à ta porte, tu es là? Tu ne m’en veux pas?

Avec des chaussettes, mais propres…

robe plantain DSC_0458 DSC_0462

Improvisation sur le même modèle que celle ci: c’est donc un patron maison, je me la pète, mais je l’ai laissée sobre, le très beau jersey Milano (toto, si si) se suffit à lui même. Le biais argenté est élastique, et la dentelle extensible (erreur de la fille qui n’a pas cousu depuis un mois: la dentelle extensible, ça fond sous le fer….)

 

Share Button

4 réflexions sur “Briser la glace de janvier…

  1. Eh bé, c’est ce qui s’appelle revenir en beauté et sacrément bien démarré l’année! Donc, tout d’abord, Bonne et heureuse année, et ensuite, wwwaaahhhouuu quelle robe! Elle est parfaite et te va comme un charme. Tu mets la barre haute en ce début d’année! Bon courage à toi pour les 360 prochains jours! bises de la marmotte hibernante.
  2. Pingback: Duplicité |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *