8

N’empêche, la vie, c’est une sacrée grosse farceuse.

La fille qui te cause est du genre à ne pas regarder la carte avant de prendre un chemin, mais plutôt à le choisir à l’instinct (en général à gauche) et après à voir où il mène, quitte à s’en retourner si les ronces s’accumulent et si les loups la guettent de leurs petits yeux malins et pervers.

Regarder en arrière, ouais, un peu, mais pas trop, juste pour éviter de refaire les mêmes conneries, mais surtout pas pour s’embrumer de souvenirs idéalisés. Surtout pas pour tourner en rond. C’est ancré depuis bien longtemps; quand la nuit  je faisais des 8 sur mon vélo Peugeot rouge tout neuf, poursuivie par un méchant Goldorak, et que je ne pouvais pas avancer, le 8 me ramenant toujours point central du même chemin immobile…

fannycadeau2

Evidemment, je sais bien que les chemins ne sont pas tout droits, j’en ai pris des virages à 90 degrés, j’ai dû raconter ça ici, même. Et d’autres aussi que j’ai tus.

Mais la vie, cette petite malicieuse, se fend la poire à me faire faire des 8 avec mon vélo, et Goldorak en fait, il est gentil, tu vois, petite, c’est pas la peine d’avoir peur.

Après avoir dit plus jamais, voilà que, au détour d’une formation, je cause scénario pédagogique, objectifs, activités… et que j’y retrouve la même excitation à transmettre qu’il y a 10 ans. Ni le même contexte ni le même public, mais le point de convergence sur le 8…. sans tourner en rond.

J’arrête mon vélo, je fais demi tour, allez Goldorak, viens mon pote, on va boire une bière en terrasse tous les deux, c’est sympa de se retrouver après tout ce temps, et de ne plus avoir peur….

La vie est une petite marrante.

Depuis la douce époque de mes 16 ans, je n’ai jamais remis un short d’été. Rapport à mes jambons difficilement assumés.

2JBL-OkQlm9bWsx5VxOMHZ8z5gJWq8ymK9WF83lGh84,-QN5ZolaKAzXEyrF8lJUFI2sONe89pe4tmkWkmEqsv4

Et puis j’ai regardé mes jambons (je ne leur ai pas dit « venez on va prendre une bière », je ne voudrais pas trop les entrainer sur la pente savonneuse, déjà qu’en ce moment ils ont un peu de mal à se bouger les fesses -ouais, parait qu’il pleut, qu’il y a des graminées, qu’ils sont fatigués…-), et je leur ai pardonné leurs petits bourrelets et leurs décorations marbrées.  Je leur ai offert un short pour bronzer.

IMG_0567

(t’as vu ces raccords de ouf, hein?)IMG_0733

IMG_0732

Short Chataigne de Deer and doe taille 38, rallongé de 4 cm, tissu very psychédélique 70’s de chez toto, me voilà encore au centre du 8.

Fais encore un peu froid pour le porter,mais il sera parfait pour l’été continental canadien… Pour le mettre au boulot, faudra sans doute encore que je fasse quelques tours de 8, mais peut être un jour ?…..

Share Button

10 réflexions sur “8

  1. Ah ah… un an sans bosser, un an que je dis que je vais raccrocher, que c’est un métier de merde qui aura ma peau, que je jure que je ne resigne pas… Et me voilà toute joyeuse à l’idée de reprendre en septembre prochain (non mais ça ne va pas ma tête ?!)… On reste peut-être prof toute sa vie finalement.
    Ce petit short aux raccords nickels (chapeau) me fait penser à une époque où ce genre de motif était super à la mode, notamment sur les blouson en polaire…
    Joli, l’ourlet en festons.
    Tu vois, mine de rien, tu as bien fait de te lancer dans la couture…défi relevé !
    Bises
    • Oui, c’est un truc qui reste malgré tout! Bon, c’est temporaire pour moi et ce sont des publics adultes… Mais la pédagogie, c’est passionnant…
  2. Tu as eu bien tort de te priver de montrer tes jambons, ils sont magnifiques et bravo pour ton châtaigne, finitions parfaites, top!
  3. Quel superbe short, quel tissu ! même si ça pique un peu ;). Bref Je suis fan. Et que dire de l’article, juste magnifique. J’ai adoré te lire. Merci !
    • Merci beaucoup. Ca me touche toujours beaucoup quand on comprend mes mots… Il est vrai qu’il pique un peu, je suis toujours à la recherche d’un copain tee shirt qui adoucira son rayonnement… Et je ne le mets pas pour bosser, j’assume pas!
  4. Au lieu de tourner en rond (comme tout le monde), ou en 8 (comme toi toute seule), faudrait tourner en L avec cette P… de côte qui mène au parc des sangliers. On s’y retrouve dimanche ? Et puis, à l’arrivée il y aura la fameuse p’tite bière.
  5. Yep! Il est temps aussi pour moi de m’y remettre, j’ai trouvé plein d’excuses (malade, allergie, fatigue, trop de boulot, pas le temps, il pleut…). On pourra même inviter Goldorak, c’est un mec sympa. Un peu froid au premier abord mais i gagne à être connu!
  6. Ah mais je n’avais pas vu ce billet vendredi quand j’ai coupé le mien. Je me dis que 4 cm de rab’ n’auraient pas été de trop… Trop tard. Il faudra que j’ai une épilation maillot irréprochable cet été 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *