La petite voix…

Souvent je brode des histoires sur des robes, tu as remarqué? En général elles sont inventées, fortuites, inspirées par un événement… Rarement mes robes ont une vraie histoire. Alors quand ça arrive, c’est timidement que je l’écris, parce que c’est toujours difficile à exprimer, le trouble et le sentiment du hasard conducteur….

Celle ci commence tristement.

Je l’ai vue un soir de novembre à Paris, je crois que c’était le 16. Un soir où je dormais à Paris dans le 11e, à deux pas de la place de la République.

Les fleurs et les bougies, les mots devant les cafés martyrs.

J’ai marché jusqu’à l’hôtel sous la petite pluie fine.

A côté il y avait une boutique fermée. Une petite boutique de créateurs typique du 11e, jolie et simple.

IMG_1940

Une petite voix m’a dit: « tu pourrais la faire, cette robe. »

Le moment aurait été moins tragique, peut être que je n’aurais pas vu la robe.  Ecouter la petite voix c’était aussi exister après l’horreur, se promettre de vivre et d’essayer de changer le monde.

C’était un premier petit défi tout simple, une sorte d’encouragement à faire, à être, à agir…

J’ai cherché le tissu, le patron, il m’a fallu quelques semaines. DSC_0251

DSC_0252

J’ai trouvé un patron de tee-shirt dans un Burda… J’aurais dû descendre  un peu le buste pour mon bonnet… (Interrogation écrite, vous avez deux minutes: c’est quoi mon bonnet?) J’ai fait plein de bidouilles pour ajuster les raglans trop grands, et ajouté une jupe de je ne sais plus où…. Le tissu est un très beau jersey de laine du marché Saint Pierre, ce qui fait qu’elle est bien chaude …

DSC_0253

Depuis, ma petite voix est ma muse, mon inspiration, mon allant. J’ai décidé, enfin, de l’écouter. Elle me dit que je peux tout entreprendre, même les rêves un peu fous. Qu’il y a des choses à faire, à ma mesure, à ma portée, pour rapprocher les gens.

C’est juste une petite robe toute simple, sans patron, bidouillée sans règles ni mesure. Mais c’est la robe de la petite voix que tu cesses de museler à 42 ans, qui te pousse, qui te porte et t’encourage.

Celle qui a remplacé le rêve par l’utopie en marche et la détermination.

Share Button

3 réflexions sur “La petite voix…

  1. et à nouveau je me dis en voyant tes robes : c’est fou comme tu as le talent de coudre des formes/couleurs/looks (ces collants … !!) qui te mettent parfaitement en valeur ! cette robe en particulier te fait un corps magnifiquement proportionné, je rêve devant ce port harmonieux de la robe jersey (casse-gueule par excellence !)
    • Rhhhhho, ben merci beaucoup, je suis toute flattée :-)
      Elle a un tout petit défaut, c’est la profondeur de l’empiècement poitrine qui eût pu être légèrement plus profond (le Burda, c’est du bonnet B….)
      Le jersey casse-gueule? Tu trouves? Bon, je choisis toujours des jersey bien épais, peut être est ce le secret?

      Enfin je donne le secret de mes collants: la marque Berthe aux grands pieds. Sont assez chers, mais assez durables si on fait attention….
  2. qu’il est important de la suivre cette petite voix ! Cette robe est très réussie et effectivement tu es très, très proche de l’originale. Merci pour l’info pour les collants :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *