Enfer et hibernation

Je suis très probablement la fille la plus frileuse de l’univers.

Sans mentir.

C’est devenu un gimick, un sujet de blagounette, et un élément de mon identité.

IMG_20161004_080921

(au boulot le 4 octobre – y avait pas de chauffage :-)) Credit photo Cathy

J’attends désespérément le tissu chauffant et élégant, je vis en mitaines à partir de septembre, je collectionne les chaussettes et je n’use pas mes jolies chaussures à talons puisque je porte bottes et bottines 9 mois dans l’année….

L’hiver est une petite mort engoncée et inélégante.

Et  encore j’ai un toit, des pulls et des manteaux. J’essaie donc de ne pas trop la ramener (et de donner un peu de chaleur quand je peux)

Des manteaux, oui, j‘en ai. Mais pour affronter le vortex annoncé, j’ai pris les devants. Il fallait encore plus.

P1020903 P1020902 P1020897  P1020895 P1020892 P1020904

Manteau le précieux la jolie Girafe en taille 40, pas modifié.

Je sais, j’aurais pu rajouter 5 cm, mais j’ai préféré ne pas le faire, pour la simple raison que l’agrandissement préconisé se fait sur le buste. Et moi j’ai un petit buste. Mon mètre 70 est uniquement dû à la taille démesurée de mon fémur…. Et j’aime bien la longueur, suffisante pour assurer de la chaleur à mon postérieur…

Le lainage méga épais vient de chez So couture à Rouen et je me suis un peu fait plaisir avec la doublure en Liberty Soie (Stragier)

J’avoue avoir béni ma machine quand il a fallu coudre 8 couches de lainage entoilé avec du molleton au niveau de la capuche…. Et j’ai pas tout compris sur le montage de la doublure dans le bas, j’ai donc fini à la main, et surpiqué les bordures pour maintenir les épaisseurs.

Je déteste toujours autant l’hiver mais je peux sortir un bout de museau bleu sans pleurer. Ou presque…

 

 

 

Share Button

8 réflexions sur “Enfer et hibernation

  1. J’aurai rallongé de 10 cm : plus long, c’est plus chaud. Là, tu te gèles le cul comme les statues du jardin des Tuileries qui hiver comme été exhibe leurs guiboles… Comme dirait l’autre 😉
    Des biz’
  2. Désolée, nous sommes deux à être les plus grandes frileuses du monde. Je porte des gants au-dessous de 12 degrés sous peine d’attraper des engelures, j’ai toujours un pull dans mon sac, mes chaussettes ne me quittent pas, même de nuit. Depuis que j’ai trouvé un manteau en plumes d’oie, des bottes qui permettent de laisser entrer des pieds chaussés de collants polaires et de chaussettes, je trouve l’hiver moins désagréable.
    Ton manteau est très joli, il te va très bien.
    • Jsuis allergique aux plumes et j’ai horreur de la doudoune en synthétique, alors je me rabat vers la laine…. Pareil pour les chaussettes et les gants….
  3. Bonjour !
    Très réussi , et très jolie couleur !!
    J’en profite pour poser une question à la frileuse que tu es,, question que m’interroge sur ce patron : est-ce que tu ne regrette pas le système de fermeture et que les 2 pans ne se chevauchent pas ? bref, est-ce que cela fait suffisamment barrière au froid et au vent normands?
    J’ai vraiment craqué pour les détails de ce manteau, j’ai même acheté le patron, mais pour l’instant je m’interroge à ce sujet et je n’ai pas encore passé le pas…
    Encore bravo!
    • C’était mon interrogation et en fait non, il ferme bien et ne laisse pas passer le vent! Après je trouve que mes attaches sont un peu petites et je ne suis pas absolument certaine de ne pas les changer un jour!
      Vazy fonce il est chouette… Et si tu trouves le truc pour la doublure, je veux bien des explications (j’ai fait le bas à la main….)
  4. coucou Fanny : je te contacte par ce biais en tant que membre de la rédac de T&N car les messages internes ne marchent pas terrible et je ne sais pas si tu as vu que tu as gagné des entrées au salon Mode et tissu… ! peux-tu me contacter très vite à cette adresse, stp : papelhilo gmail . com
    merci !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *