Pour ma belle soeur préférée…

En particulier, mais bon, si ça t’intéresse, toi qui baves devant mes appliqués parfaits, je peux t’expliquer comment on fait…
papillon papillon2
Je sais, j’en suis venue au tutoiement, c’est pas bien mais c’est parce que là, je te parle en particulier, en tête à tête, je ne m’adresse pas à la communauté de mes lectrices en délire, mais juste à toi.
Alors, en premier lieu, tu vas voir , tu ne te poses pas de question, même si tu ne sais pas qui c’est, c’est ça, la communauté… la dame explique vachtement bien comment on se sert du papier thermocollant double face qui permet d’avoir ton appliqué qui ne bouge pas d’un poil quand tu couds, et que du coup, ça grigne pas.
Ensuite, la madame, elle te laisse un peu en plan sur la couture, comment qu’on fait pour que ça ne te superpose pas trois couches de point zig zag et que du coup ça bloque ta machine, comment tu fais pour que ton tissu qui s’effiloche tienne correctement au piquage, etc…

Et heureusement, je suis là pour te sauver.
Donc, première chose, tu achètes du fil à broder (pas plus cher, mais beaucoup plus fin, légèrement brillant, et une chiotte à coudre: il se casse facilement, s’effiloche, difficile à bien tendre… mais j’ai essayé avec du fil à coudre normal, et ça rend beaucoup moins bien), et des aiguilles spéciales  broderie pour ta machine, qui vont beaucoup moins lacérer ton tissu à chaque passage, surtout s’il s’effiloche.
Ensuite, sur mon allemande de compète, j’ai un pied super, très large, qui permet de bien voir, et qui en plus peut s’acoquiner avec le double entraînement. Je suppose que ça existe aussi sur le petit « frère », ou bien sur la guenon (Singer/Guenon… oui, oui, je sais c’est nul!)

pied_appliqu_
Pour le réglage, la tension du fil à 2 ou 3 max, sur la mienne, il faut légèrement resserrer le boîtier du fil de la canette (le fil à broder se déroule très facilement.)
Ensuite, tu règles le point zig zag. Pour les papillons, j’ai pris 2mm de longueur (en général on conseille 3, mais je préfère à 2), 0,2 de large (on conseille aussi plutôt 0,3, mais j’aime bien l’effet serré).
Pour la couture, avec des arrondis, c’est un peu difficile. J’ai gardé le double entraînement en mettant la machine sur couture lente, et j’ai cousu très lentement, en tenant mon tissu des deux mains à plat de chaque côté, en faisant bien attention à le guider sans tirer. (sinon ça casse…) Lorsque les virages sont plus serrés, j’arrête la couture avec l’aiguille dans le tissu, je soulève le pied, je tourne légèrement le tissu, je coud quelques points et je recommence.
Voilà. C’est un peu laborieux, mais moins qu’à la main. T’as plus d’excuses, maintenant…

Share Button

6 réflexions sur “Pour ma belle soeur préférée…

  1. Eh bien non, comme tu l’as si bien dit avec ce mode d’emploi je n’ai plus d’excuses !
    Fini le vilain rond avec la broderie artisanale sur la housse de matelas à langer de ton neveu… à nous les jolis zanimos en appliqués parfaits !

    Compte-rendu après la mise en pratique.

  2. C’est bien gentil tout ça, mais je crois qu’il m’en falloir un peu plus pour me lancer, et réveiller ma « guenon » qui dort sur mon bureau. Du courage et du temps, peut-être ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *