petit dialogue avec ma conscience

Tu vois quel rôle je te donne, cher lecteur, j’espère que tu as la pression (je te tutoie, vu que tu commences à bien me connaître…), parce que conscience de Fanny, c’est pas un métier facile. Bref. Tout ça pour dire. Ahem. je commence.

« -Tu as fait quoi, Fanny, pendant tes vacances?
-Heu ben j’ai skié, je l’ai déjà dit.
– C’est tout? C’est pas très productif, tout ça…
– J’ai aussi mangé de la raclette. Passé des soirées sympas à refaire le monde.
– Et tes ouvrages, tes en-cours, tes commandes? Tu les as abandonné?
– Ben un petit peu, on peut pas tout faire, non plus hohé… « 

Allez, j’exagère un poil. J’ai quand même un peu tricoté. Dans la voiture.

Du double intérêt de la grosse voiture de Monsieur. D’abord, y a de la place. On peut étaler ses aiguilles sans se prendre un coup de volant ou de levier de vitesse. Ensuite, on a une bonne excuse. On est une faible femme. On a dit, il y a deux ans: « tu achètes ça si tu veux, mais moi, je conduis pas le panzer. ». Et on est ferme dans ses convictions. On daigne prendre le volant 1h quand le héros vient de se taper une garde et 10 heures de route, à condition qu’il n’y ait pas trop de monde et que ce ne soit pas une trois voies. On fait un petit coup de volant au bout de trois quart d’heure parce que bon, la sieste a assez duré, faudrait pas qu’il croit que je plie.

(Hé ho, ma conscience, arrête de me juger, hein, d’abord, j’exagère un tout petit peu, et ensuite, c’est pas ton boulot!)
Enfin bref.
Je te montre mon travail. Deux manches finies, assemblage en rentrant. Reste plus que la capuche.

pull_simon_mont_

Qu’est ce que qu’elle dit, la conscience? Hmmmm? Quelques petits encouragements, non? Je vous avais prévenu, c’est pas un métier facile…

Share Button

5 réflexions sur “petit dialogue avec ma conscience

  1. Bien sûr que l’on t’encourage !!!
    il a l’air très chouette ce pull.
    Moi je n’ai pas le droit de tricoter en voiture, trop dangereux qu’il dit… Il ne m’aimera plus borgne ça veut dire !
  2. – Hep, la Conscience de Fanny??
    – Rrzzzzzzzz rrooffflll
    – Youhou!!!
    – Hé? Koué? Kesskisspass?
    – Ben je voulais te dire….. tu te trompes de combat!
    – Comment ça?
    – Ben faut pas culpabiliser la Fanny parcequ’elle laisse tomber les encours…. faut culpabiliser la Fanny parcequ’elle abandonne lâchement le mari à sa conduite pour se livrer à son vice bien aimé sans jouer avec les enfants à quelle sera la couleur du prochain camion !!
    – t’es qui toi d’abord? Pis pourquoi que je dois absolument la culpabiliser, ma Fanny?
    – Une lectrice, je suis…. et j’adore les dialogues de Fanny avec sa conscience! Alors arrête surtout pas !! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *