Aux marches du palais…

De Christianborg, je me suis prise pour une premier ministre d’un petit pays d’Europe du Nord.

044

J’ai rêvé d’une ville drôle de ville,

042

043

 

Une ville-vélo

002

photo

Une ville amusée…

016

001

Une ville pas musée, aux musées vivants

017

032

 

Allez, allez, je sais, je ne suis pas Oui-Oui, je sais bien qu’il y a des défauts là-bas.

 Mais pour l’instant j’en ai plein les yeux.

Pour la remercier, je m’y suis promenée en jolie robe, cousue juste avant de partir.

10 euros les 3 mètres, un gros flash sur les couleurs et les motifs un peu japonisant…

063

Ah non, c’est pas celle là. Mais ça aurait pu… (fresque murale à Münster)

photo (2)

(ç’aurait vraiment été la classe de poser devant, non?)

La robe « patron maison », un entrainement pour une commande (c’est le pretexte que j’ai énoncé sans la moindre honte pour justifier une énième nouvelle robe d’été…).

Un haut bustier doublé assymétrique, et deux pans remontés par des liens. Elle est doublée en popeline écru et c’est une merveille de confort…

036

003

 

Elle a fait du vélo, visité des musées, parcouru la ville, bu de la bière et mangé des poissons fumés. Elle s’est baigné dans la Baltique, a bavé devant le design Scandinave, apprécié les promenades dans les parcs et même les cimetières…

041

035

 

Cette robe c’est un peu Københaven…

 

Share Button

7 réflexions sur “Aux marches du palais…

  1. Bonjour, je découvre ton blog qui me plait beaucoup …même si je ne suis pas fichue de coudre un ourlet !
    Ah, Copenhagen …j’en rêve et pour moi aussi cette premier ministre était un peu la femme idéale dernièrement …
    Bref, à bientôt !
  2. J’ai des envies de Scandinavie assez régulièrement, j’adore tes photos.
    C’est incroyable ce que tu arrives à faire maintenant quand même, je suis très admirative, un jour tu as écrit « sans la blogo, je ne me serais jamais mise à coudre » (ou un phrase approchant), et ben…..il faut que je persévère
  3. Ce qui termine la robe, ce sont les chaussures..très bien choisies !
    Pfiou, le jour où je pondrai un vêtement cousu de moi, qui me va et que je porte (parce que des « cousus par moi que je porte pas », j’en ai plein mes armoires… !).
    Je vois toutes les robes que tu as cousues pour toi, mazette, je suis jalouse ! Bravo !
    Euh, sinon, il n’avait pas des courbatures, le type, là, derrière le panneau « entertain your brain » ? Y’a vraiment des sales métiers tout de même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *