cartes postales

Les cartes postales, c’est le BA ba du savoir-vivre. Il est indispensable d’envoyer des cartes postales à tous les gens que tu connais, de tata Paulette à ta copine Mauricette que tu n’as pas vue depuis 3 ans, et cela pour plusieurs raisons:

1/ tu penses souvent à eux et c’est l’occasion de leur rappeler qu’ils ne t’ont toujours pas rendu le caleçon barbarpapa que tu as oublié chez eux la dernière fois.

2/ Tu passes de merveilleuses vacances, très coûteuses et à hauteur de ton standing, et il est grand temps de le faire savoir aux péquins.

3/ ça coûte pas cher, et ça t’économisera un coup de téléphone ennuyeux, dans lequel on te rappelera que ça fait 3 ans, 5 mois, 16 jours et 22 heures que tu n’as pas été voir mémé Germaine.

Du coup, comme c’est une règle élementaire de savoir vivre, moi, les cartes postales, tu sais ce que j’en fais…

J’en achète un peu. Des normales, des très kitsches, des jolies. Je  cherche l’adresse de mémé Germaine. pour la normale. Et celle de ma copine Mauricette. pour la très kitsche. Zut, c’est ballot, je mets que les mails et les téléphones sur mon iphone, j’ai toujours la flemme de rentrer les adresses, c’est long avec les moignons.

Pis je les range.

Quand on est un gens bien élevé, on peut aussi faire de très jolies photos, et puis les envoyer, collectivement, ou personnellement, pour faire office de carte postale. C’est aussi très urbain, comme technique. Mais moi j’ai un vieil appareil photo (8 ans, pas mal pour un numérique, non?). C’est sûr, je pourrais acheter le reflex Niquon de mes rêves, mais c’est péché tant que l’autre n’est pas mourru. Pis on ne sait jamais, peut être qu’en insistant lourdement, je pourrais être récompensée d’atteindre les 38 ans avec si peu de rides et si peu de cheveux blancs, et cette fraicheur d’esprit toute enfantine qui me caractérise.

Bon. Vous l’avez compris, j’ai pas envoyé de cartes postales et j’ai fait trois photos pendant les vacances.

Je ne peux même pas prouver que j’ai pensé à vous. Je ne peux même pas quémander mon caleçon barpapapa. Je ne peux même pas montrer mon bon goût et mon standing dans le choix de mes vacances. Je suis obligée d’appeler mémé Germaine.

Mais je vais être sympa avec vous, je vais vous faire un petit best off.

Je suis d’abord allée dans la seule région de France où l’on trouve ces panneaux.

photo

On y mange des knacks avec beaucoup de classe…

DSC05601

On profite des beaux paysages, dans la joie et la bonne humeur…

DSC05610

On visite les chateaux, au pas de course…

DSC05683

Et on y écoute de la musique traditionnelle locale fort jolie…

 

Untitled from Fanny Leroy on Vimeo.

(mot de passe : joe si ça vous intéresse…)

On s’entraine pour le tour de France du plus râleur à vélo…

DSC05677

On fait un petit détour par le Limousin pour le sport…

IMG_0380

Une halte à Orléans pour le plaisir…

IMG_0390

Et on rentre à la maison…

Cheese….

DSC05615

IMG_0392

DSC05721

(Alors? Je peux le récupérer, mon caleçon barpapa?….)

Share Button

13 réflexions sur “cartes postales

  1. Bon courage pour le retour !!!
    Moi non plus, je n’envoie plus de carte, on écrit toujours la même chose, on oublie toujours quelqu’un, et devant l’étal de cartes on se dit toujours qu’il en faudrait toujours + pcq une pour machine, une pour truc, et ça me gonfle ! L’an dernier j’ai voulu recommencer, pas eu le temps de les écrire avant de me péter le dos, lol )
    Encore beaucoup de boulot dans la maison ??
  2. Les cartes postales, je les fais écrire par ma fille qui est ravie de s’exercer dans ses nouveaux talents d’écriture. En + c’est le genre de détails qui fait craquer mamie Germaine!
    Je retourne à mon sac de linge sale…
  3. Hihihi! Ici non plus, pas de cartes postales mais parce que pas envie et que de toute façon, elles finissent à la poubelle peu de temps après réception… Et puis, cette année mamie m’a dit de ne pas le faire (alors que je ne le fais jamais) parce que ça coûte bêtement des sous (je suis bien d’accord avec elle )
    Bon, y a eu du râlage (surtout à vélo à cause du vent qui empêchait le loustic d’avancer), y a eu un peu de sport, du ciel gris, des tonnes de linge sale… Bon, pas très différent de chez toi, donc!
    Bon retour en tout cas et à bientôt!!!!
    PS: j’adore le panneau!!!!
  4. la prochaine fois que tu retournes ds cette région (c’est où au fait ? ) tu me ramènes ce panneau, il me le faut ! (ha et le bonheur de rentrer ds une maison en travaux…)
  5. Dès que tu m’auras rendu mon nuancier Holstgarn , PEUT-ÊTRE que je t’enverrai une carte postale de mes vacances.
    Ah non j’suis bête :
    1/ je n’ai aucun savoir vivre
    2/ je ne pars pas en vacances.
    P.S. : canon l’ouverture sur la cuisine. Tu te sens mieux ou pas là ?
  6. je vois que la petite artiste n’a pas délaissé son instrument lors de ses vacances…quelle constance chez cette petite, bravo !

    les cartes postales, on s’évertue à ne pas choisir les mêmes (donc une perte de temps) alors que les destinataires sont tous différents…depuis que j’ai lu cela quelque part, je ne me casse plus la tête et je dis bien quand je prends le temps de vouloir envoyer des
    cartes, hé bien, je pose mon choix sur une vue et hop j’achète les 10 mêmes (10 c’est une image…)

    dis-donc, je vois pas de trace d’eau turquoise ??
    t’es donc pas partie aux BAHAMAS…c’est quoi ce standing ?

    moi, je me suis contentée de voyager par blog interposé et j’ai surfé sur la vague de quelques prises de têtes bloguesques…(tu me connais).

    bises à toi et bon courage pour la remise en ordre de ton chez toi (je parle des travaux !!!)

  7. Moi j’en envoie 3 toujours aux mêmes, surtout aux vieux qui y attachent encore de l’importance et qui ne doivent plus guère avoir de courrier dans leur boîte aux lettres. Moi j’ai craqué cette année pour le reflex niquon fallait attendre ma 40è année, mais je n’en pouvais plus, adepte du reflex argentique très longtemps avant, il dormait pour cause de tarif exorbitant du développement, je ne regrette pas, mais je comprends ta « frugalité » d’achat pour ce genre de choses … parfois on n’a pas envie de se laisser bouffer par cette saleté de « toujours plus » … Je vois que la cuisine est « work in progress » toujours … Bon retour à la maison
  8. Et bien, cette année, point de vacances pour moi… et aucune carte postale. Bon, c’était pour la bonne cause : 15 jours pour déménager et faire les travaux, c’était trop juste. Par contre, en cartonnant, j’ai retrouvé toutes celles achetées pour Germaine et les autres… jamais écrites et envoyées! Bises, et bon courage pour tes travaux!
  9. Si par caleçon barbapapa tu veux dire patron oliver+S, ben oui, je crois que j’ai compris le message !!!

    Rho, les knacks, j’adore trop, tout comme les croissants au chocolat et ce genre de choses qu’on ne trouve que par là-bas… Tu sais que c’est près de chez « moi », ça!!!

  10. Moi j’achète tout plein de cartes, je mets l’adresse dessus (pis la bonne en plus), j’écris un tas de conneries sans nom, et au final, je reviens avec dans mes valises car j’ai un problème: je suis une grosse fainéante qui a du mal à se traîner jusque là-bas ou chez un buraliste pour acheter des timbres…
    Clin d’oeil au paquet de linge, j’ai le même sauf que moi je dis « oui » au tri qui tue et je fais un tas de fringues sombres et un autre de couleurs claires
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *