N’empêche…

C’était rien qu’un tout petit mur. A peine 40 cm de large, tout juste quelques centaines de tonnes sur ses petites épaules…

IMG_0355

On aurait eu du mal, à imaginer qu’il ferait autant de petits…

DSC05556

DSC05560

L’ambiance est champêtre…

DSC05558

On aime bien manger des sandwiches matin, midi et soir, retranchés dans le camp de base…

DSC05557

Je me suis fait plein d’amis à la déchetterie. Faut dire, une folasse en jean dégueu et des gants de travaux taille 6, z’en voient pas beaucoup, les gars.

Je me suis aperçue que j’avais plein de muscles inconnus. C’est sympa de découvrir son corps à 37 ans.

N’empêche…

DSC05571

On est plutôt content quand ça s’arrête…

Même si, t’as vu, t’es une maligne, c’est loin d’être complètement fini…

… to be continued (mais heu… pas tout de suite, hein. Je ne sais pas qui a eu cette idée à la con de péter un mur porteur, mais franchement….)

Share Button

19 réflexions sur “N’empêche…

  1. Hihihi! Nous dirons que tu l’as voulu, tu l’as eu! Je suis certaine que ce sera génial… une fois terminé et que vous en rigolerez de ces moments un peu moins drôles(?)
  2. taille 6, je fais du 7 1/2 ! t’as des toutes petites mimines (ou moi des très grandes ?!).
    Pour le reste je connais le pétage de mur porteur … euh vous comptez faire étayer par un pro hein dis moi ?!?
  3. Mais ne touchez plus rien c’est géniâââââl cette ambiance mi-usine mi-chantier, y a plus qu’à prendre en photos et hop dans ELLE déco !!!
    Pfffff, z’avez du courage quand même…
  4. houla…j’ose même pas imaginer demander une telle chose…en revanche, j’ai un copain qui adore faire ce genre de travaux de casse…vais te l’envoyer !

    bon…courage, le plus facile a été fait…ben ouais…reste à reconstruire 8-(

  5. Et bien…de gros travaux…!
    Un mur porteur, sa porte bien son nom…
    Mais le résultat vos le coup!
    Moi aussi, je connait l’episode de la déchetterie…et c’est pas encore fini!
    Bon courage pour la suite…
    Douce journée
  6. Hé,hé,hé…
    Tu l’entends le ricanement de celle qui se dit « ouf! c’est pas chez moi! »
    Remarques, finis le cheveux gras du mercredi… La Poussière de Travaux est un produit miracle contre ce désargrément et leur donne en plus un volume incroyable! ;o)
  7. ah oui quand même…je comprends mieux les réticences de l’homme…je pense que ça va être chouette!!!tu vas respirer!!!
    sinon des vitres ateliers entre les 2 pourraient faire pas mal?
    mais ça passera peut être pas….abattre une cloison pour en mettre une autre….le héros va pas aimer mes idées …
  8. ha ha j’me croirais ici tiens! courage ça n’arrête pas de retomber c’te poussière!mais après ce sera que du bonheur (j’en sais rien mais c’est ce que tout le monde nous dit…)
  9. Ca a l’air super lumineux chez toi, j’aime bien l’ambiance (je n’ironise pas, je parlais du côté camp retranché dans le salon, là ). J’attends de voir ce que cela va donner, c’est du gros chantier, là, z’avez pas rigolé ! On t’avait pas dit que l’été était fait pour rien foutre, dans une ancienne vie…? lol
    Je te souhaite un beau mois d’août, moi je pars bien loin d’ici et je me demande ce que tu auras encore pété à mon retour
    Bises
  10. Ah, j’adore l’humour de ton post… Blague à part, j’ai fait ça pendant des années, l’été, pour aider mes parents… et pfuuuu! Je ne le ferai plus! Mais ça fait de bons souvenirs!
  11. Jamais tu ne décides de passer un été tranquille, pépère, tu sais, le genre de moment où tu sirotes un mojito au lieu de charrier des tonnes gravats ???
    tous les ans à la même période, tu redeviens maso…
    ha !!! tu l’es toute l’année ??? ha oui, maintenant que tu le dis… ))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *