Je sais, je sais…

Je suis impardonnable.

J’avais envie de faire un message caustique sur les codes langagiers de la blogo, genre « exercice de style », avec de wernis à ongles, des bébés garçons et des maris chéris. Pis non. Un peu trop ethnocentré. Un peu éloigné de mes préoccupations.

Evidemment, que j’ai des excuses, celle du calendrier, comme tout le monde. Juin est joueur. Mais c’est une fausse. J’aurais pu avoir envie de raconter la trépidation. Mais non. Et c’est tout.

Je ne suis pas une mauvaise fille, je ne vais pas te laisser dans l’attente et l’angoisse. Je vais bien.J’ai même eu le temps de faire deux trois petites choses rapides…

DSC05546

Un premier essai de style patchwork, pour un edredon d’été:

restes de tissus, molleton super agréable de chez bio tissus (en coton).

Avec, un drap Emmaus teint en crème:

DSC05548

DSC05554

Et puis tu sais, je suis une fille pleine de paradoxes.

J’en ai tellement rêvé, de ma cuisine ouverte…

photo2

 

photo1

Maintenant, j’ai comme une énorme envie de faire marche arrière….

Gloups!

Share Button

16 réflexions sur “Je sais, je sais…

  1. trop beau cet édredon… et cette chambre de grande fille sage semble charmante… quant à la cuisine, gloups ! t’as sorti le bbq et le camping gaz ? tu commandes des pizz tous les soirs ??? ou tu sors ta baguette magique de blogueuse pour mitonner trop fac’ des petits plats de folie ?
  2. A y est ! Je sais pourquoi vous me boudez… pourquoi vous refusez mes contacts…. Moi qui voulais taper l’incruste !
    Mais, euh ! J’aime bien les pizz’ et surtout les Gourmets d’Italie…
  3. Ouille! Mais POURQUOI vous z’avez cassé le plafond dans le salon? C’est malin… maintenant ça ne va pas être un plaisir de faire du plâtre pour reboucher là haut, parole d’expert… Bon courage à monsieur!
    Sinon pour tout t’avouer, moi ce qui me fait vraiment PEUR c’est d’imaginer quelqu’un passer ses soirées à découper tous ces petits carrés(dans de bien beaux tissus, d’ailleurs) pour au final les recoudre ensemble mais dans le désordre… Etrange…
  4. Aïe, oui, les trous dans les murs, c’est pas le top! Mais tu vas voir, une fois que tu l’auras, ce sera le pied!!!!
    Très chouette l’édredon mais après un tout petit pour bébé, je ne suis pas sûre que je me lancerais dans une entreprise aussi grande! Je te tire mon chapeau pour la patience…
  5. pfiouuuuuuuuuuuuuuuuuuu !! c’est pas pour rire là doudou dis donc !!!
    courage et surtout ne change pas d’idée, tu vas lui provoquer un AVC au héros !
  6. Oh la la, toi, tu vas avoir des problèmes… Elles vont te couper en morceaux et te mettre dans une salière! (surtout que là, obligée de les reconnaitre, c’est trop facile!)

    Sinon, chouette le patchwork, je voudrais essayer de le taquiner un peu moizaussi… On verra bien!

  7. mais, tu savais pas qu’avec une cuisine ouverte, on a NECESSAIREMENT des trous au plafond? (D’autres ont des araignées alors…)
    quel programme estivale plein de rebondissement!! Je te laisse, je pars à la mer!
    bécots
    V.
  8. C’est le début des travaux qui est impressionnant, quand tout sera fini, tu ne regretteras pas … Courage ça peut parfois prendre du temps … J’adore le patchwork, je rêve de savoir faire ça, mais je ne crois pas avoir la patience de mettre les carrés bout à bout … Bonnes vacances en tous les cas
  9. Tsk tsk tsk, toi tu as mauvais fond décidément… (wink wink et fait des lol, hein ?)
    La cuisine elle va être ouverte sur l’étage au-dessus aussi ? Allez, une fois fini ça va être top j’en suis sûre !
    Et chapeau pour l’édredon, vu la pénibilité de celui pour poupée que j’ai bricolé en mai, je ne m’y risquerai pas de sitôt en taille réelle…
  10. moi ça me donne des boutons ce genre de visions de plafond éventré, je ne suis vraiment pas faite pour les travaux ! Très sympa ce petit édredon, je voulais essayer aussi, avec toutes les chutes de tissus que j’ai maintenant. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *