L’imposteur

Il est venu il y a quelques temps avec son sourire chaleureux et son verbe ardent, annoncer le changement: 2015, le renouveau, le printemps, les petites fleurs et la vie qui suit les sentiers qui ondulent dans la verte campagne…

image

 

J’ai voulu  honorer sa présence, l’agréer, le gâter: il le méritait bien, lui qui éclairait les chemins.

J’ai profité de sa flamme pour me lancer dans des projets compliqués: il serait là pour m’illuminer, maintenant.

image

(il faut au moins un soleil pour se lancer dans le décalquage du Burda sans perdre 25/10e à chaque oeil…)

Je ne peux pas dire que ça a été facile. J’ai fini le projet toute seule dans le froid et la bruine, il était déjà parti ailleurs, l’imposteur…

image

Robe Burda 120 juillet 2010, taille 38, mousseline de soie nude Etoffes des héros, jersey de lin ivoire Toto.

C’est un projet qui me tenait à cœur depuis longtemps, mais je n’osais trop me lancer : monsieur Burda l’a classée dans les « difficiles »,trouver le tissu adéquat n’était pas évident, et puis je ne savais quelle taille découper: en général j’élargis au 40 au niveau de la poitrine et des hanches et je fais 38 pour les épaules et la taille, sauf que là y a plein de pièces « devant », c’est lesquelles, dis, qu’il faut agrandir?

Oui, je sais, en faisant une toile, j’aurais pu avoir la réponse. Mais je suis joueuse et je préfère couper de la mousseline de soie les yeux fermés. Même pas peur.

J’ai donc passé le cap du trois étoiles en Burda, et j’ai même pu noter qu’il y a une grossière erreur sur ce patron au niveau de la fermeture éclair, que tu ne peux coudre que jusqu’à la ceinture: sur la jupe, le jersey et la mousseline n’ayant pas la même coupe (la doublure en jersey est ajustée, la jupe en mousseline est plissée), si tu couds la fermeture éclair sur les deux, ça devient totalement informe… L’enfilage, est donc un peu acrobatique, mais ça passe…

Je n’ai donc pas suivi complètement les instructions de montage, pour régler ce problème, et j’ai aussi fait des plis plats plutôt que des fronces.

 

Tu as vu, Mauricette a les béquilles assorties. Elle les a piqué en douce à celle qui s’est fait 2 entorses et une fracture de chevilles en 3 mois. Ce qu’il ne faut pas faire pour louper quelques heures au collège….

Je noie le poisson, mais je sais, tu veux savoir, tu piaffes, tu trépignes: alors, tu le rentres, ton bonnet D, dans le minuscule morceau de tissu élastiqué?…

image

 

Mais voui mais voui. Bon faut pas trop que je tousse, et il va falloir que j’intensifie les séances de sport avant l’été. Et aussi que je fasse les magasins de lingerie pour la corseterie adaptée aux bretelles…

Mais j’ai tout le temps de me refaire une silhouette: l’imposteur est parti.

image

Share Button

Savoir finir


J’ai jamais trop aimé les fins.

Fin de séries, fin de l’histoire, fin de siècle, fin de règne,  fin de saison… fin d’hiver…

Il y a peu, je vantais le mois de novembre lumineux, quand le jour lentement diminuait, pour t’emmitoufler dans sa chaleureuse douceur tamisée. Je le préfère nettement à ce pervers février, qui te fait vaguement croire que la fin des souffrances est proche, que le renouveau arrive, pour te laisser glacée sous la pluie… oui, mais dans la lumière du jour… (je préfère le noir qui cache la tristesse qui ruisselle…)

Février est celui de l’interminable et triste finitude, le mois qui se termine plus vite pour te laisser espérer que ça ira mieux bientôt, alors que c’est si long, la fin… surtout au début…

Février est le mois où tu crois que tu vas rebondir et sortir du trou, mais c’est tout verglacé, ça colle dans le fond de la caverne, pas moyen de s’extirper.

Où tu cherches un peu d’or et de légèreté.

J’ai cousu un peu d’or.

IMG_0477 IMG_0480 IMG_0482

 

Tee shirt col Bénitier du Burda 10/2014 (je n’ai pas cousu le col, comme indiqué, préférant le laisser bailler à l’envi…), taille 38 sans marges de coutures (c’est pas exprès, j’ai juste oublié de les rajouter, mais heureusement Burda taille grand).

Tissu en probable polyester kibrille, offert par ma Keupine sans aucune raison valable il y a bien longtemps. J’ai attendu d’en avoir besoin au moral pour couper dedans…

Et j’ai trouvé un peu de légèreté.

En écoutant ma soeur se prendre pour Marguerite. Dans le Centre de lutte contre le cancer, il y avait des patients, des médecins, des bips, des fauteuils, des sonneries, des infirmiers. Et de la musique; juste pour le plaisir de partager, de faire sourire et d’émouvoir.

Concert airs d’opéra from Fanny on Vimeo. (le son est pourri, pardon)

Concert Becquerel la mouche from Fanny on Vimeo.

Je ne sais pas si ce sera suffisant pour finir.

Je sors une main du trou. Tu m’aides à sortir?

(mitaines tricotées pour ma Keupine. Officiellement pour son anniversaire, avec 3 mois de retard… Mais ça réchauffe le triste février, alors que son novembre était si doux…)

IMG_0487

Share Button

Une chaise, un cul, un drame

A ce stade, tu imagines le pire.

L’accident stupide qui expliquerait cette si longue absence. Je pourrais presque te faire croire que je me suis blessée en tombant de la chaise et paf, le poignet, le coude, l’épaule, que sais-je. Toute chose qui empêche l’approche du clavier. J’tefrais dire que je peux te pipoter, c’est mon blog, j’ai le droit de dire « c’est moi qui l’ai inventé », « c’est moi qui l’ai fait », « c’est moi qui l’ai dit », même si j’ai tout pompé sur ma voisine.

Certes, grâce à la NSA tu peux savoir que quelques uns de mes commentaires ont été écrits de l’estranger.

DSC_2624

DSC_2643

C’est donc pas que jsuis  tombée de la chaise. Ni que j’ai plus de genoux. Tu es perspicace.

 

C’est pour illustrer la théorie du papillon, tu sais celle où même quand y dit qu’il voit pas le rapport, en fait, y en a un. Parce qu’il y en en a toujours un, c’est comme ça, c’est la vie.

(attention, référence culturelle filée)

Une chaise donc.

IMG_0169

Ou plutôt deux…

Mais il ne m’en fallait qu’une (la 2e c’est bonus, mais monsieur Emmaus ne voulait pas séparer les jumelles), maintenant que notre chambre  a un vrai placard qui ferait presque dressing, il n’était pas imaginable de garder l’immonde tabouret qui accueillait mon séant lors des séances d’instrument. Ainsi je peux continuer la torture des oreilles de mes colocataires, mais pas celle de mon auguste postérieur, ni de mon bon goût légendaire.

DSC_2601

DSC_2602

DSC_2603

DSC_2604

Huile de coude maison pour le ponçage (j’en pleure encore, et ça fait plus d’un mois. Autant te dire que je n’ai pas commencé la 2e), lazure blanche et tissu en lin irisé des coupons St Pierre. C’est ma première, il y a des petits défauts sur le pli…

Un cul.

J’avais un coupon de trois mètres. Pour une petite micro chaise de rien.

Pourquoi pas l’utiliser pour habiller mon cul, j’ai pensé.

ensemble été1

ensemble été2

Pantalon en lin, du Tendances couture de l’été 2013. (flou, mais qui tombe comme il faut. Crois moi sur parole)

86653901_o

Vu comme ça, t’as envie de coudre pour ta grand mère, mais en fait, les patrons sont bien coupés, et en plus les explications sont en français. Ni en Chinois, ni en Burda. Acheté grâce à Saki, je ne regrette pas.

ensemble été3

Il est accompagné par un petit gilet du Burda mars 2013, qui tombe parfaitement et va très bien avec ma chaise. Le tissu est un coupon de tissus Rive gauche, payé une misère (c’est pour faire croire au concept de couture rentable), mais une vraie chiotte à coudre (ça ne se repasse pas…)

ensemble été4

Le drame.

Retiens ton souffle.

Ferme les yeux.

Respire fort.

Transpire des dessous de bras.

Les images qui suivent peuvent heurter les personnes sensibles

DSC_2750

C’est le moment qu’elle a choisi pour dire Stop.

Faut que je l’emmène chez l’Exorciste.

De l’autre côté de la Seine.

En pleine Armada. Autant y aller à la nage. (les rouennais comprendront. On vit un peu à Berlin Ouest, et les communistes sont les touristes. Les choses changent.)

J’ai plus qu’à poncer ma 2e chaise.

Et casser la gueule aux papillons.

 

 

 

Share Button

range ta chambre!

Maniaque du rangement, de l’ordre et des choses à leur place, je suis.

On croirait pas, hein, quand on lit ce blog foutraque, sans but, sans sens, sans « ligne éditoriale ». Parfois, je me dis qu’il faudrait que je range ma chambre aussi. Je fais de plus en plus de couture, pourquoi pas un blog de couture? Tu sais, une « petite fenêtre personnelle » où l’on présente ses créations pour:

– aider ses petites camarades dans leurs choix (ben oui, c’est vrai, moi, sans les blogueuses, je sais à peine enfiler un fil dans le chas… merci pour l’inspiration, les bons plans tissus, les tutos gratuits, la hotline parfois…)

– recevoir des compliments du monde entier pour un truc totalement banal qui te donne le sentiment d’être une kréatrissssssse….

– partager ses petites déceptions, sur des patrons citronille mal foutus, des tissus trop chers, et des must-have pourris catapultés par des dinosaures aux stratégies commerciales bien affutées… (hein, quoi? j’ai pensé si fort à la Droguerie que vous l’avez lu? Naaaan…)

En même temps ça m’ennuie. Je ne suis pas sûre de réussir à m’y tenir. J’ai cousu pas mal de choses que je n’ai pas montrées, parce qu’elles étaient chouettes, mais je n’avais pas d’histoire à raconter dessus. Parce que j’ai oublié de prendre des photos avant d’offrir. Parce que le cadeau n’a pas toujours l’envie d’être public. Et puis je suis sûre de faire chier mon lecteur mâle, et ça vraiment ça me rend triste.

Néanmoins, je vais essayer d’être sage. Peut être de ranger mes messages, tiens. Parce que quand tu veux t’y retrouver, dans ce mic mac, tu pleures, un peu comme devant les caisses à playmobils remplis de legos minuscules qu’il va falloir trier un par un si tu veux être une bonne mère qui préserve l’environnement ludique de son enfant plutôt que de tout foutre par la fenêtre, bordel, y en a marre de ces jeux à la con, t’avais qu’à les ranger.

Tiens, je commence aujourd’hui:

L’idée est venue de ce chouette gilet Monop’. Vendu avec une jupe moche, je lui ai dit « je vais te faire mieux ».

nov 12

Jupe Burda Young 7462 (version A) en 32 sans marges de couture, tissu en coton des coupons Saint Pierre et dentelle Mondial Tissus.

tee shirt zoom

tee shirt

Tee shirt Ottobre 1, 2011, modèle « frenchie Stripe » n°30, largeur 146 et longueur 152, jersey Mondial Tissus appliqué broderie machine « de mes 10 doigts ».

Grand succès auprès des copines, je suis une sorte de star créatrice de mode, c’est la classe.

Ça compense les rangements de chambre…

 

Share Button

L’âge de soi même…

On dirait que toute la blogosphère (enfin celle qui ne se rue pas tête baissée sur la nouvelle collection boncon boncoint) se creuse la tête pour habiller sa préado. Qu’elle craint comme la peste que les yeux au ciel et le « pffff, trop nul » ne transparaissent sur la photo posée, ça ferait tâche, sur le blog.

Pour une fois, je suis raccord. J’ai la même. Non pas qu’elle soit trop chiante à habiller, en général, elle fait confiance à sa mère, pas question de l’accompagner faire du shopping, elle lui demande de préparer ses affaires, car « toi maman, tu sais si ça va ensemble ». Mais sur le « fait maison », y a comme un paradoxe. C’est la classe de dire à l’école « c’est ma mère qui l’a fait », à condition que le sus-dit suscite l’enthousiasme de la foule, sinon, c’est la honte.

Pour la collection 2011, pour l’instant, sa mère est une winneuse. Même l’instit a apprécié:

DSC05251

DSC05246DSC05247

Tee shirt modèle Burda, mai 2011 en 134 agrandi,

Jersey qui pète, toto au poids. Encore de la couture rentable…

Et puis on ressort les ratés de la collection 2010, et ma foi…

DSC05262robe_H

Share Button

« Dis, c’est quoi, ton problème…. »

Qu’elle me dit.
Elle. Vous savez. Celle qui vous répète toutes les 30 secondes que votre séant est à la mesure de votre ego, et qu’il faudrait songer à lui dire d’être moins imposant. Celle qui vous scrute dans le coin des rides et des cheveux blancs avec un petit air cynique. Celle qui chronomètre le temps de télé des enfants le samedi après midi en disant « c’est mal’, tu vas en faire des mous du bulbe »…

« Dis, c’est quoi, ton problème, cette fois, Fanny?
Tu vas encore nous sortir une divinité maléfique, un licorne, une chimère?
Tu vas accuser la japonaise et ses micro-seins haut perchés?
Tu vas t’en prendre à la malheureuse Astrid si consciencieuse dans son travail et si attentive à l’avis de ses clientes?
Tu vas dire que M.Burda aurait bien besoin d’une petite formation « se faire comprendre par la truffe de base »?

…. Qu’elle me dit….

Je lui explique, je lui dis « nan, mais je voulais juste faire, ça, c’était pas très ambitieux, simple et facile à mettre… »

tunique_Burda

Modèle 133, Burda, juin2009

-Et alors, t’as pas réussi? T’as cramé ton tissu? Monté une manche à l’envers et chanté à la louange du découvit?
-Ouais, mais j’ai fini, quand même…
.
tunique_Burda_2

tissu japonisant Etoffe des Héros… Une merveille....

J’ai modifié des trucs, forcément….
Inversé gauche et droite, pas franchement exprès…
Remonté un peu le lien du haut, enlevé celui du milieu, et surtout remonté la coulisse de quelques centimètres, c’est que j’ai la taille très haute, tu vois…

-Et puis?
-Et puis, j’aime bien, sur le cintre.
-Vazy, essaie la
, qu’Elle dit….

tunique_Burda_3

Et là….
Elle se marre, et me sort:
« sympa, ta blouse pour aller traire les vaches, mémé Germaine. T’oublieras pas tes bottes! »…

Bon.
Ben puisque c’est ça, je vais la mettre sur le blog.
Là au moins, on me dit que je suis une déesse de la couture, que je suis drôle et belle, que c’est même pas de ma faute si je rate tout ce que je fais pour moi, mais la faute de tous ces méchants qui nous entourent et qui nous veulent du mal.

bisounours_mauve

Share Button

autopsie d’un ratage réussi

Vraiment, vraiment, je pensais me le rater, celui là…
Déjà j’étais de mauvais poil. Ouais, je sais, j’ai 6 jours sans enfants, c’est pas normal, d’être de mauvaise humeur…
Mais voyez vous, je demande au héros de me faire un atelier couture en 2 jours et vous savez ce qu’il me répond?…
« Je peux pas, je suis fatigué »….

Rapport au fait qu’il aurait dormi une dizaine d’heure en 72 heures, Môssieur prétend qu’il est fatigué et qu’il est incapable de se servir d’une scie sauteuse. Vraiment, hein, quel petit joueur… C’est plus c’que c’était les héros, de nos jours.

Ensuite, ce tissu, acheté il y a  fort longtemps, une misère, ne m’inspirait pas des masses. Mais bon, finir les stocks, il faut, sinon c’est mal. Alors soit, un modèle qui n’a pas l’air trop compliqué dans Burda, et roule. J’étais sûre de foirer la couture du jersey, et puis il fallait du jersey côtelé, le mien est en viscose elasthane, beaucoup plus fin. ça va foirer, c’est sûr!!! (surtout sans atelier couture digne de ce nom…)
Hop, on coud, on pose le « viesline stabilmanche » (si si ça existe, j’en ai trouvé, et faut admettre que ça fait bien sur les ourlets en jersey!), on sort l’aiguille double spéciale jersey…
haut_Burda_3

Et voilà le résultat, assez improbable et bien daté 70’s…
Une petite retouche sur le devant (pinces) et une taille un peu resserrée, et…

haut_Burda_1  haut_Burda_2

Parfait pour les croupes charolaises!!!

Et ça m’a permis de ressortir un vieux pantalon qui ne va avec rien … Et cette fois, vous ne pourrez pas dire que c’est classique, les filles…

Modèle Burda juin 2009 (robe 115 sans le trou dans le dos… Et je te vois venir, le héros, même pas en rêve, portée sans le pantalon!!), tissu à 3 euros le mètre des coupons Saint Pierre.

Share Button

sévèrement Burdée…

Coudre quelque chose que je vais mettre?
Coudre quelque chose que j’aurai eu envie d’acheter dans un magasin?
Coudre quelque chose que je n’aurai pas peur de déchirer, laver, repasser?
Pour l’instant, la couture pour dame, c’est du défi. Y a quelques aboutis dans le placard, mais on ne peut pas dire qu’ils en sortent souvent…
Vous croyez qu’elle fait ce sourire crispé parce qu’elle se pose toutes ces questions?
Ou bien parce qu’elle vient d’ouvrir la planche à patrons?…
Burda

chemise_Burda
chemise_burda1
chemise_Burda_3 chemise_Burda_4
Patron Burda, avril 2010, voile de coton Etoffe des Héros de l’année dernière.

Est ce que ça répond à mes questions?…..

Share Button

pêche aux moules ou nuit de folie?…

J’ai osé.
Même que j’en ai fait des cauchemars.
Même que j’ai bien cru que j’allais envoyer des lettres d’insultes à M. Burda.
Même que j’ai recommencé tout à zéro. Même que j’ai d’abord craqué le devant au premier essai, imaginé faire une rustine, et découdre  puis recoudre en diminuant les marges de couture… pour me rendre compte qu’il y avait ÇA en plein milieu des fesses…

trou

Hop, petite course chez toto pour racheter 1mètre à 6,50€ … et c’est reparti pour le  redécalcage du patron écrit en Burda (une langue non encore décryptée par Champollion), la redécoupe du tissu, l’essai après la première mise en forme devant le héros qui éclate de rire en disant: « y t’manquait justement un truc pour aller à la pêche aux moules. »

Bon, je sens qui vous trépignez, que vous avez hâte de vous esclaffer aussi, que vous aiguisez vos plumes acerbes et moqueuses comme je l’ai exigé.

Allez y, lâchez vous.

short_Fanny4

short_fanny5

short_Fanny_1short_Fanny2


Récapitulons: haut modèle perso (ça fait classe, hein?…) tissu wowo

short patron Burda été 2009, tissu toto, bouton de la mercerie du coin.



Et moi, j’en pense quoi?…

Il a un petit défaut au niveau de la fermeture, mais je me sens plutôt bien dedans. Je ne sais pas si je vais assumer de le porter au boulot… Par contre,  incontestablement, il lui manque un copain Ishbel bleu pétrole… heureusement je crois que j’ai ce qu’il faut pour remédier à ce manque!!!

Share Button

Burda, ô mon Burda…

Je vous avais demandé votre avis, vous vous souvenez?…
Et là vous vous dites: « ça sert à rien de donner son avis, elle n’en fait qu’à sa tête, elle n’écoute pas les conseils. C’est bien une prof, tiens, faites ce que je dis, faites pas ce que je fais ».

Rhooo vous me prêtez de bien mauvaises intentions, et c’est meume pas vrai.

La robe à bretelles, j’étais pas contre. Mais la prochaine fois que je commande chez superbuzzy, je n’oublie pas de faire la conversion yards/mètres. Là, à la louche, oh, ça doit faire à peu près… Et bien non, j’avais que 1m 06 sur 1m80, et pour une robe à bretelles, c’était trop juste.
Ensuite, le sarouel, mentionné deux fois, même problème, et effectivement je ne suis pas trop sarouel, rapport au postérieur de mammouth que ça me fait.
Enfin, enfin… Les patrons japonais…
Parlonzen des patrons japonais. Je zone sur les JCA régulièrement, et j’y vois de tout, des trucs absolument magnifiques en général en 34/36, et puis d’autres réalisations, qui ne m’inspirent pas trop: trop large, trop mongolfière…En général, dès qu’on passe au 38.
Les formes me semblent plutôt adaptées aux petits formats,elles font certes,  très jolies sur le Georges creux, mais le Georges creux, c’est un truc que j’ai oublié, vu que ça fait 20 ans que mes Georges à moi ont poussé d’un coup, pouf. Je me suis réveillé un matin, en seconde (tu te souviens, Liloute?!), avec une poitrine généreuse, d’un  coup comme ça!
Bref, assez parlé de mes Georges. Revenons aux patrons. J’ai écumé les JCA, et j’ai eu peur de me lancer, trop de modifications nécessaires pour adapter à ma morphologie, je commence à me connaître. Alors je pars en quête de patrons, et là………….. Sorte d’illumination divine, l’Esprit Saint n’est pas loin, il parle ma langue, il s’adapte à mes grosses fesses…. J’ai  nommé:

Le Saint Burda.

Et ouais. ça vous la coupe, hein?
(enfin, ceux qui n’ont pas lu le message de Roxane, touchée par la Grâce elle aussi…)

Bon, je ne vous cache pas que j’ai dû faire de sacrifices pour ce nouveau Seigneur. Une langue nouvelle, sans doute assez proche de l’Hébreu. Des signes cabalistiques difficiles à déchiffrer. Des tentations de renoncement.

Mais ça y est. Je Crois. Je suis Amour. Je suis Convertie.



Patron Burda 8034, tissu Naomi Ito

Mis à part que j’ai pris 3 kg depuis janvier (oui, ça va, je sais, vous étiez pas obligés de le remarquer, d’façon, j’ai dit que j’arrêtai le chocolat!), là je suis assez fière, quand même…J’ai même pas trop mal réussi la fermeture invisible. Y a un tout petit défaut de symétrie et la taille un peu large (mais quand j’aurai perdu mes trois kilos, ça ne se verra plus, puisque ça descendra plus bas sur les hanches).

Voilààààààà. ça va, pas trop reine d’Angleterre, le look? La remarque du héros (toujours le compliment ad hoc…): « oh, on croirait Alice au pays des merveilles »…Mmmmh? Z’en pensez quoi? Soyez franches, hein, d’façon, vous pouvez toujours me dire que c’est moche, j’en fais qu’à ma tête… Et moi, j’adoooooooore!

Share Button