Limelights

Je l’ai montrée à ma copine, qui m’a envoyé toutes les photos de robes du film « In the Mood for Love ». Je l’ai bien pensé un peu asiatique c’est vrai, mais quand  je l’ai faite, j’avais aussi en tête les robes de Mad men.

C’est une robe qui fait son cinéma.

 

Plus je couds et plus je regarde les costumes, admirative ou critique, avec une pointe de nostalgie de ce chemin manqué….

Elle est venue d’une rencontre avec un improbable tissu de chez toto soldes, au poids pour une somme dérisoire (j’en ai pour moins de 20 euros sur cette robe, doublure comprise).

DSC_0466

J’avais envie de me refaire une  Cambie Dress dont le décolleté est fort seyant, mais en version plus ajustée, maintenant que je l’assume…

J’ai donc fait la version robe droite (A) en taille 8, cette fois, et n’ai strictement rien modifié, ce qui est exceptionnel pour moi!

Camblie 1Cambie 3

Cambie 2CAMBIE 4

 

(crédits photo: Simon L. L’est doué mon fils…)

Je ne lui trouve pas beaucoup de défauts,même si j’aurais peut être pu être plus précise sur mon biais de  ceinture: il y a un millimètre d’écart sur l’ajustement de la fermeture, ah, et les motifs dans le dos se chevauchent quasiment, c’est dommage…

Mais elle est confortable, ajustée sans être serrée, sexy sans être aguicheuse, facile à porter avec gilet ou veste.. bref  un genre de must pour se mettre sous le feu des projecteurs, et commencer la saison…

Share Button

On est déjà juillet

On est déjà juillet, canalblog m’a oubliée.

Ou peut être est-ce moi qui l’ai oublié. Va savoir.

Mais je suis là maintenant.

Tu veux que je te raconte un concentré de juin?

Il y a eu des bateaux, plein de bateaux. Des feux d’artifices, des sirènes, des concerts. De la fête dans la ville qui te donne l’envie d’été. Et puis c’était fini, sont restés les déchets, les petites cabanes blanches des chalands, et puis une grande fatigue.

Ensuite, le réveil  te rattrape, le boulot par dessus la tête, les auditions, les concerts, les examens, les contrôles avant le conseil, de classe, pis les évaluations. Juin quoi.

L’une termine avec une moyenne honorable et les encouragements, et surtout un brillant passage en 3e cycle de violon (à voir ici, si vous voulez…), l’autre privilégie la trompette au piano, et c’est chouette, et le troisième quitte la maternelle en sachant lire et compter. Jusque là, tout va bien.

Il y a eu aussi un anniversaire en retard…

IMG_0283

IMG_0284

IMG_0285

IMG_0287

IMG_0288

Loufoque de Her little world, en 8 ans pour ma grande nièce; tissus toto et …? placard….

Surpiqûres parfaites avant la trahison. De celle qui est toujours chez l’exorciste, elle devait être sacrément envoûtée…

J’ai pas fait la 2e chaise, finalement. J’ai des amies qui ont le sens du sacrifice: se priver de la machine toute neuve pour que je couse LA robe. Celle que j’imagine depuis deux ans sans oser. Exactement comme  je voulais…

DSC_2731

DSC_2733

DSC_2735

IMG_0303

IMG_0300

Tissu Etoffes des héros et Mondial Tissu pour la doublure, passepoil lurex rouge et fermeture éclair dentelle mamzelle fourmi,

patron Cambie Dress Sewaholic, avec une jupe en demie cercle (la forme du patron ne me plaisait pas, et j’ai vu ça quelque part sur Thread and Needles...) En taille 12, mais vu ce que j’ai raboté, le 10 eut sans doute largement suffit…

On est déjà juillet. Les profs passent des films en corrigeant le brevet, les écoliers font des goûters.

C’est  la longue semaine finale, celle où ils se lèvent tôt, sans autre objectif que de profiter de leurs dernières heures avant le grand rien, puis le grand changement.

Maintenant que je ne suis plus prof, les enfants sont là pour faire revivre cette nostalgie caractéristique du système scolaire français, fait de grands pleins et de grands vides pour te faire apprécier la métaphysique.

Share Button