quoi, ma pomme…?

Vous l’avez toutes noté, je suis quelqu’un d’extrêmement mal élevé.
Par contre, il vous aura sans doute échappé que je fais des efforts constants pour pallier à mon éducation Néanderthalienne, prodiguée par des chevelus en pantalons à fleurs, au milieu des chèvres et des pangolins.

Par exemple:
Je mets mon doigt  dans mon nez, MAIS je ne mange pas les crottes.
A la question: « Où il  est môman, le playmobil que j’ai dans la main? », je ne réponds pas « dans ton cul« , MAIS:

« tu as regardé, chéri…..

DANS TA CULOTTE? »

J’essaie de faire des cadeaux…. MAIS je les offre toujours avec 3 mois de retard.

Comme d’habitude, je me cherche des excuses. D’ailleurs, je voudrais bien que vous me plaigniez aussi. Un peu de compassion, ça ne fait pas de mal… D’autant que dans « compassion »… Il y a passion, et ça… ça ben c’est important, la passion hein… (verser petite larme ici, s’il vous plait, je vous en prie…).

Donc, pour les cadeaux, je suis nulle.
Je réfléchis 15 ans à l’avance. Je cherche le truc exceptionnel qui remplira le coeur de l’Aimé d’une douce torpeur d’amûûûûr partagé. J’hésite entre le cadeau acheté, plus classe, bien présenté, sans couture qui lâche ou maille qui saute, et le cadeau maison que j’aurai fait exprès avec mes blanches mains. Pas facile, le choix. Y a ceux qui vont penser, peuh, un cadeau fait main, beurk, elle avait sans doute pas assez de sous pour acheter un truc bien, elle aurait pu faire un effort quand même… Et ceux qui se diront que je me suis rabattue sur la première babiole venue parce que je n’ai pas assez pensé à eux pour prévoir une petite surprise maison.

Et puis un moment il faut se lancer. Ce sera une petite Pomme, pour un bébé  canadien dont la naissance est une joie immense pour tous ceux qui les entourent. Et moi aussi. Car j’ai aussi des joies. Et je les entoure un peu aussi…

pomme_1

Modèle Pomme de Citronille en 9/12 mois. Tissu bleu Nid d’abeille Fabric Addicts, tissu japonais superbuzzy, pression Ar brinic.

Modèle Citronille, donc imparfait.
La couture des 6 couches de tissus molleton dans le bas est stupide… « Finir au point zig zag« , qu’elle dit. J’ai essayé de surjeter le tout, j’ai failli niquer ma machine. Finalement, j’ai collé une rustine pour que la finition soit propre:
pomme_2

Et…. Attention…. je vais dire une grosse grossièreté. Un truc énôôôôrme qui risque de faire le buzz. Qui va déclencher des larmes, des flots de commentaires, des indignations sur la méchanceté humaine.
Âmes sensibles, passez votre chemin, ça va fighter à mort. C’est du pur trash à la Teteille.

censure
C’est bon, j’ai assez prévenu?…. Vous viendrez pas pleurer si ça fait mal? Promis? Si vous êtes encore là, c’est que vous n’êtes que des voyeuses en attente de conflit, vous le savez?

Bon.

Tant pis pour vous.

NON! Je n’achèterai pas la nouvelle daube de la Dame qui fait des patrons pour enfants mal taillés avec un tiroir-caisse et des jolies photos pour attirer le client!

ça va? Vous êtes encore vivantes?
Allez relayer l’information qu’il y a des méchantes sur les blogs, maintenant!

Share Button

Suivi de chantier

Quand on fait des cadeaux, on trépigne souvent de savoir ce que ça va donner sur le destinataire.
Heureusement, il y a les photos qui permettent de gonfler un peu l’ego.
Tout d’abord, Antonin, en brassière Alpaga Bouton d’Or.
Il faut préciser que j’ai l’immense fierté d’avoir sans doute le plus beau neveu de l’univers. Habillé en toile de jute il serait beau quand même, même si ça gratte. Mais avec l’alpaga crème il en jette encore plus.

DSC_0671_2_

IMG_0113

Et ensuite,la jolie Caitlin en Balthazar:
Photo_151Photo_152

Voilà. Je sais je recycle un peu, mais je suis un peu moldue en ce moment…
Je vous ferai bien un billet sur « comment retirer la couche à Joe Dalton sans se faire pisser dessus 15 fois par jour », mais j’ai pas encore trouvé la réponse…

Share Button

comment être une fille organisée

Pré requis: avoir des copines en âge de procréer.
Objectif: vouloir leur faire plaisir.
Vous avez… environ 8 mois devant vous, un peu moins si la copine est une cachotière.
En 8 mois, vous apprenez à tricoter, exprès. Puis vous vous dites, prévoyante: » non, l’alpaga en juin, c’est idiot. Apprenons plutôt à coudre. »

Hop. En mars, on commande l’Anatole sur Citronille. (ben oui, je veux bien acheter les intemporels pour bébés, mais c’est frustrant quand on a décidé de brider la machine à bébés home made… Alors je commande un petit patron, et hop, toutes les copines auront un Anatole, elles l’auront bien cherché, hein!!! N’avaient quà accoucher quand je ne savais ni coudre ni tricoter, nanère)

En mars toujours, on commande un joli tissu chez superbuzzy, mixte, sexe inconnu. Heureusement qu’on s’y prend à l’avance, hein, il met 5 semaines pour arriver.
En mai, on s’attaque à la brassière, tranquille mimile.
Je croyais être dans les temps. Bonne fille organisée.
….

Et le temps qu’on aille à Jersey…. La copine accouche (sans la péri du maître, respect…), elle sort de la mater en 48 heures, même pas le temps de finir le bloomer, et tout cela évidemment, la semaine des 5 paquets de copies et des conseils de classe.
Moralité:
La prochaine fois je choisirais la tactique du lièvre:
1. J’ai pris un tissu joli, mais j’aurai sû que c’était une fille, j’aurai choisi d’autres couleurs, c’est sûr…
2. Je l’ai fait avant pour l’offrir à la mater, et hop, la coquine s’est envolée…
3. J’ai fait tout en deux jours quasiment, alors c’était pas la peine de s’y mettre en mars…

Bref. Voilà l’Anatole pour Solveig, en 3 mois… Tous nos voeux avec ce petit cadeau…

anatole_1

anatole4

anatole2 anatole3

Share Button