Apprendre la frustration

C’est un truc que je répète souvent à ma fille. Il faut savoir renoncer, accepter de ne pas pouvoir faire. Apprendre la frustration.

Je ne sais pas d’où ça lui vient. Elle a toujours été comme ça. On ne peut pas dire que ce soit vouloir le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière, non non, pas vraiment. Ce n’est pas de l’exigence mal élevée du genre « je veux ça tousuitmainenant sinon je fais pipi par terre et je me roule dedans ». Je ne me souviens pas de colères au supermarché pour avoir le jouet à la mode. Par contre, elle a quelques difficultés à accepter que non, l’année prochaine, on ne pourra sans doute pas l’inscrire au poney, en plus de la 6e à horaires à aménagés, des cours de violon, de l’orchestre, de la musique traditionnelle, de la maîtrise de chant et  de la danse. Que non, elle ne fera pas de flûte traversière en plus du violon (et du piano, puisqu’elle avance au rythme de son frère…). Que non, elle ne peut pas faire tout ça et inviter des amis tous les samedis.

Que dans la vie, il faut faire des choix. Que le temps n’est pas extensible.

Qu’on ne peut pas faire tout à fond.

Regarde maman. Elle aimerait avoir une belle maison bien rangée, tout le temps. Elle n’est pas du tout frustrée quand elle voit les peintures pas finies. Elle ne fait pas du tout une fixette par jour sur la prochaine priorité absolue. Bien sûr, elle aimerait un beau jardin fleuri. Mais non, elle n’a pas un regard haineux et de la bave sous le menton quand elle croise la ronce géante qui la nargue avec ses petits piquants arrogants.

Evidemment, que maman souhaiterait jouer les suites de Bach comme Anne Gastinel. Bien sûr, que maman voudrait coudre une chemise par jour (avec le col, les petits poignets et des plis religieuses aux petits oignons), et tricoter un pull en 2,5 en taille 44 toutes les semaines (avec de la dentelle et du magic loop, soyons fous).

Maman n’est pas du tout frustrée. Pas du tout. D’ailleurs, si maman était frustrée, elle serait de mauvaise humeur, or maman, c’est bien connu n’est jamais de mauvaise humeur.

Car maman, vois tu, apprend la frustration. Petit à petit. On ne peut pas dire qu’elle en soit à l’étape des choix, oulà, ça c’est trop dur encore. Mais elle commence à réduire ses ambitions.

La couture « cheap », ça a du bon.

ensemble broderie 1ensemble broderie 2

ensemble broderie 3

Pantalon elastiqué (qui n’a ni ceinture, ni passants, ni braguette…) bidouillé à partir d’un modèle d’Ottobre 4, 2008; inspiré d’un pantalon vu chez Monop’

Petit haut modèle la Droguerie (je n’en suis pas complètement satifaite, je trouve que ça remonte trop derrière…)

Tissus toto soldes

La couture « cheap », c’est donc: faire avec le temps qu’on a, faire avec les ressources locales (toto est ouvert sur le temps du midi et peut donc se visiter avec un casse dalle), faire avec les modèles en stock. La couture cheap est un bon moyen d’évacuer les frustrations.

Fais ce que je dis ma fille. (si ça passe pas avec l’âge, tu pourras invoquer la génétique).

 

 

 

 

Share Button

L’âge de soi même…

On dirait que toute la blogosphère (enfin celle qui ne se rue pas tête baissée sur la nouvelle collection boncon boncoint) se creuse la tête pour habiller sa préado. Qu’elle craint comme la peste que les yeux au ciel et le « pffff, trop nul » ne transparaissent sur la photo posée, ça ferait tâche, sur le blog.

Pour une fois, je suis raccord. J’ai la même. Non pas qu’elle soit trop chiante à habiller, en général, elle fait confiance à sa mère, pas question de l’accompagner faire du shopping, elle lui demande de préparer ses affaires, car « toi maman, tu sais si ça va ensemble ». Mais sur le « fait maison », y a comme un paradoxe. C’est la classe de dire à l’école « c’est ma mère qui l’a fait », à condition que le sus-dit suscite l’enthousiasme de la foule, sinon, c’est la honte.

Pour la collection 2011, pour l’instant, sa mère est une winneuse. Même l’instit a apprécié:

DSC05251

DSC05246DSC05247

Tee shirt modèle Burda, mai 2011 en 134 agrandi,

Jersey qui pète, toto au poids. Encore de la couture rentable…

Et puis on ressort les ratés de la collection 2010, et ma foi…

DSC05262robe_H

Share Button