Leçons de tricot politique

2e leçon, les augmentations et les diminutions.

Pour les augmentations: prenez le bon bulletin de vote et n’allez pas pécher (ou pêcher) demain.

Pour les diminutions, faites comme vous voulez.

Bon, je suis surprise, mes amies du tricot. Pas une gauchère qui tricote de la main gauche. Pas une adepte de la miroir attitioude. Vous êtes toutes des vendues. Pour vous faire pardonner, n’oubliez pas d’aller voter demain!

(et sinon, vous pouvez toujours vous convertir)

 

Share Button

Amie gauche et gauchère, bonjour

Ce message est tout pour toi. Rien que pour toi.

T’rends compte? La chance que tu as?

Si tu es gauchiste, c’est encore mieux, si tu es de droite, tu peux lire quand même, je ne suis pas sectaire. Si tu es apolitique heu. Soit. C’est ton droit. Mais réfléchis quand même un peu avant 2012, tu vois où ça nous a mené, tes conneries.

Si tu es droitière, et bien… ce message ne te concerne pas. Tu peux reposer ton neurone. Mais tu as le choix, je ne suis pas sectaire. Tu peux aussi regarder, essayer de comprendre et pleurer avec nous sur la complexité de la vie de la gauchère dans un monde de brutes. Un peu de compassion, ça fait de mal à personne, même si c’est pas tendance. C’est en gros, un peu comme quand tu donnes tes 10 euros annuels à MSF, que tu commandes ton panier bio avec ton aïphone rempli des petits composants chinois malfaisants plein d’ondes nocives. Pouah. Vive les signaux de fumée. C’est plus écolo.

Tout ça pour dire, amie gauchère ET  future tricoteuse, que c’est à toi que je cause. Je parle au singulier, mais on ne sait jamais, il reste peut être deux personnes?

Tu veux apprendre à tricoter mais tu ne connais pas le coup du miroir, et mamie Odette s’est énervée après toi  quand tu avais 8 ans, tu es traumatisée. Tu n’es pas vendue aux sirènes monopolistiques de la main droite, et tu n’as pas essayé de faire comme tout le monde en plantant ton aiguille dans ta cuisse pour arriver à la maintenir de ta main atrophiée.

Je suis là pour toi.

C’est très simple, de tricoter de la main gauche. C’est juste qu’on monte son travail de la gauche vers la droite, comme quand on écrit, au lieu de le faire de la droite vers la gauche, comme le font les droitières.  En général, comme tout est symétrique, vu qu’on a souvent deux bras, ça ne change rien. Je commence soft, maille endroit, maille envers. Je compléterais avec des vidéos pour montrer les augmentations et les diminutions, de toutes sortes.

Pour le montage des mailles, je prends la technique de base, celle des droitières, je n’ai pas fait de film.

Mais je peux le faire, si tu veux, suffit de demander. J’étais prof, avant, c’est dire si je suis pédagogue. Ou pas.

Viennent ensuite:

Maille endroit

 

 

Maille envers.

Vazy, lance toi, c’est facile. Même moi j’y arrive.

Share Button

gauchère

gauch_re

Pas facile, de se mettre aux aiguilles de la patte gauche!
J’ai essayé ça:
tricot_pour_les_nuls
Bon, pas mal, mais il y a juste un paragraphe pour les gauchères… en gros, si vous êtes gauchère, essayez de tricoter de la main droite (?!), sinon ben débrouillez vous. Ah, et sachez aussi que si vous voulez faire de la main gauche, ce sera moins bien. Damned. J’essaie de la main droite et j’ai l’impression d’avoir gardé mes moufles. Tant pis, je me débrouille, équipée d’un miroir. (C’est assez surréaliste, le tricot dans une main, le bouquin dans l’autre et le miroir entre les dents…)
Je m’y reprend à cinquante fois: l’aiguille, il faut la passer devant ou derrière la première? Le fil dessus ou dessous? Je vais faire un tour sur youtube (left handed knitting). Y en a plusieurs, pas une seule qui montre la même chose… Alors je fais des essais, une fois l’aiguille devant, une fois l’aiguille derrière, fil dessus, dessous, endroit, envers… ça fait beaucoup de possibilités, tout ça!!!
J’en suis à deux écharpes (photos bientôt!) et une troisième en cours pour la princesse. Là je m’interroge sur les diminutions: pourquoi ça rend pas pareil à droite qu’à gauche? Et je défais, et je refais, et je redefais….
Bref, tout ça pour dire que le tricot ne se débarrassera pas de moi si facilement, j’y arriverai, na!

Share Button