esprit de Noël…

 Arrête de ricaner bêtement. Je suis à fond dedans, je te ferais dire.

Tu t’étonnes de ne pas m’avoir entendue baver sur les très choulis choulis calendriers de l’Avent fabriqués avec amûr. Tu te demandes pourquoi je n’ai pas encore déversé ma rancœur sur les cadeaux home made, ceux qui sont fait avec tellement de goût… et d’abnégation par la Sainte Mère Dévouée qui accepte de filer la préséance de son travail au gros rougeaud. Ou sinon, elle va gauler une poupée en chiffon qui coûte un bras sur internet, mais elle n’achètera pas ces horribles jouets en plastique criard qui profanent les youniverss des enfants des ploucs. Parce qu’elle a bon goût, et des enfants bien élevés qui se nourrissent de maximes qui rendent intelligents et qui ne veulent même pas de jouets électroniques parce que c’est laid, ça pollue, c’est fait par des petits chinois tout maigres, et ça rend idiot comme les enfants des ploucs.

Tss… Tu ne m’entraineras pas sur la pente savonneuse. L’esprit de Noyelle m’a illuminée.

 

J’ai fait des pains d’épices comme dans Saveurs

pains d'épices

Le démoulage est un peu explosif, mais faut quand même avouer que la mélasse apporte une vraie saveur de Noyelle.

J’ai décoré mon intérieur.

sapin

photo(1)

(Nan, je déconne, ça c’est à Strasbourg…!)

J’ai visité des églises, et écouté des chants religieux dans la plus parfaite communion avec mes congénères.

concert

D’ailleurs, j’ai surtout communié dans l’écoute, vu que bon, mes concertistes, j’ai pu les entr’apercevoir quand Gérard s’est assis et que Michel a cessé de lever son caméscope à 3m 50 au dessus des bankifonmalaucuputain.

concert2

Je ne suis qu’amûr.

J’ai emmené les enfants voir le film de Noyelle, et je ne peux en dire que du bien. Autant je préfère mon chat à Potté…

potte

Autant je ne peux que vous conseiller de courir voir Hugo Cabret, une vraie merveille de cinéma, et pas un produit estampillé « film pour enfants où il faut que les parents s’amusent avec deux trois allusions salaço-potaches ».

A fond dedans, je vous dis…

Beaucoup de bonne volonté, que j’y mets. Mais des fois, je me demande si c’est pas un poil trop tard. Genre que j’aurai un peu contaminé tout le monde de mon mauvais esprit. Et que ce serait redhibitoire pour la paix, l’amûr, la Grâce, le beuhneur familial quoi.

Conversation du soir:

« Gertrude: (vous savez, ma préado qu’a pas de nom): ouais, j’avoue, j’ai pas rangé les couverts…

Sa marâtre (bibi): nan mais c’est bon, oh, arrête d’avouer, je ne t’ai pas encore torturé, là…

Gertrude: éclate de rire: ouah trop bon, comment tu m’as casséeeeeeeee…. »

 

 

Share Button

Interlude: pischologeons un peu…

L’apprentissage de la propreté,

C’est tout dans la tête, à ce qu’il parait….

Gabriel_couche

 

Share Button

Je suis une mauvaise mère

Bon je sais, ce n’est pas un scoop.

Tout le monde sait que je travaille.  Que je bénis la baby sitter du mercredi qui fait faire des JEUX (vous savez les trucs dans les boites avec des cartes, des billets, des pions….), des DESSINS (vous savez le stylo qu’on prend dans une main, qu’on fait tourner sur une feuille et ça fait des motifs… Un peu comme une souris sur un écran, mais plus préhistorique…) , et qui PARLE (vous savez, quand on ouvre la bouche et qu’on émet des sons chargés de sens qui dépassent le grognement et l’impératif militaire) aux enfants.
Nul n’ignore que je n’ai allaité qu’à peine 20 mois dans ma vie de mère pondeuse, ce qui est bien peu rapporté à mon nombre d’enfants. C’est mal.

Chacun sait que j’ai allaité 20 mois, ce qui est énoooooorme et qui explique toutes les difficultés sociales et scolaires de mes enfants. C’est mal.

Chacun se remémore les ignobles repas à base d’improbables végétaux que je sers quotidiennement à ma progéniture malheureuse.
Personne n’a oublié que je couche mes enfants encore plus tôt que les poules, non pas pour qu’ils se reposent, les pauvres amours, mais pour pouvoir glander tranquillement devant mon crame-graisse, vautrée dans mes plaids japonais.

Vous vous demandez bien ce que j’ai pu faire de pire.

J’ai cousu des gants moches à Simon. Ouais, c’est vrai: regardez comme ils sont laids…
gants_Simon

Et la couture du pouce qui a lâché au premier essayage. De toute façon après-demain il n’y en a plus, un à l’école dans la poche de Clément, l’autre dans la salle de solfège du Conservatoire… j’allais pas non plus faire du zèle. Nan, mais ça, c’est rien!

Alors quoi? Je passe mon temps à imaginer des gants spéciaux pour iphone pour ma pomme pendant que ma fille se gèle les mains sans les mitaines que je lui ai promises?

Rho, mais tu es vraiment une petite joueuse.

Je te parle d’un vrai truc de mère indigne… Pas les petites mesquineries dont on se vante ça et là, genre, je ne couds que pour moi, j’ai fini le dernier carré de chocolat, j’ai tricoté devant « C’est pas Sorcier » au lieu de faire une 124e partie de petits chevaux.

Un crime de lèse-héros. La honte totale. J’ose même pas l’écrire.

Le Héros (tiens, il a sorti les poubelles, vous dites vous judicieusement…) a décrété un beau jour, la semaine dernière, que Joe à 3 ans 3/4, était trop grand pour mettre une couche la nuit. Seulement voilà, la couche de Joe Dalton, tous les matins, était plus pleine et plus odorante que celle de mémé Germaine de la chambre 312. A se demander ce qu’il peut y avoir d’autres qu’une vessie dans ce minuscule petit abdomen. Mais bon, soit, j’écoutais les arguments.
Pourquoi pas essayer. Joe lui même s’y prêta de bonne grâce.
En redescendant 5 fois par soir, jusqu’à 11 heures,  pour être sûr d’avoir la vessie vide. En réclamant 3 pots dans sa chambre.
En hurlant à 2 heures du matin, noyé dans le pipi. En hurlant à 5h30, sauvé des eaux par son père (c’est son idée, hein…).
Mais c’est normaaaaaaaaaal, c’est plus long d’apprendre à 3 ans 3/4.
Mais c’est normaaaaaaaaaal, il faut que son système nerveux gnagnagna.

Il est où le Héros, ce soir?…. Hin hin, il joue aux fléchettes….
Et moi je vais passer une bonne nuit au sec… Merci Pampours!!!!

Gabriel___Lautrette

Share Button

quoi, ma pomme…?

Vous l’avez toutes noté, je suis quelqu’un d’extrêmement mal élevé.
Par contre, il vous aura sans doute échappé que je fais des efforts constants pour pallier à mon éducation Néanderthalienne, prodiguée par des chevelus en pantalons à fleurs, au milieu des chèvres et des pangolins.

Par exemple:
Je mets mon doigt  dans mon nez, MAIS je ne mange pas les crottes.
A la question: « Où il  est môman, le playmobil que j’ai dans la main? », je ne réponds pas « dans ton cul« , MAIS:

« tu as regardé, chéri…..

DANS TA CULOTTE? »

J’essaie de faire des cadeaux…. MAIS je les offre toujours avec 3 mois de retard.

Comme d’habitude, je me cherche des excuses. D’ailleurs, je voudrais bien que vous me plaigniez aussi. Un peu de compassion, ça ne fait pas de mal… D’autant que dans « compassion »… Il y a passion, et ça… ça ben c’est important, la passion hein… (verser petite larme ici, s’il vous plait, je vous en prie…).

Donc, pour les cadeaux, je suis nulle.
Je réfléchis 15 ans à l’avance. Je cherche le truc exceptionnel qui remplira le coeur de l’Aimé d’une douce torpeur d’amûûûûr partagé. J’hésite entre le cadeau acheté, plus classe, bien présenté, sans couture qui lâche ou maille qui saute, et le cadeau maison que j’aurai fait exprès avec mes blanches mains. Pas facile, le choix. Y a ceux qui vont penser, peuh, un cadeau fait main, beurk, elle avait sans doute pas assez de sous pour acheter un truc bien, elle aurait pu faire un effort quand même… Et ceux qui se diront que je me suis rabattue sur la première babiole venue parce que je n’ai pas assez pensé à eux pour prévoir une petite surprise maison.

Et puis un moment il faut se lancer. Ce sera une petite Pomme, pour un bébé  canadien dont la naissance est une joie immense pour tous ceux qui les entourent. Et moi aussi. Car j’ai aussi des joies. Et je les entoure un peu aussi…

pomme_1

Modèle Pomme de Citronille en 9/12 mois. Tissu bleu Nid d’abeille Fabric Addicts, tissu japonais superbuzzy, pression Ar brinic.

Modèle Citronille, donc imparfait.
La couture des 6 couches de tissus molleton dans le bas est stupide… « Finir au point zig zag« , qu’elle dit. J’ai essayé de surjeter le tout, j’ai failli niquer ma machine. Finalement, j’ai collé une rustine pour que la finition soit propre:
pomme_2

Et…. Attention…. je vais dire une grosse grossièreté. Un truc énôôôôrme qui risque de faire le buzz. Qui va déclencher des larmes, des flots de commentaires, des indignations sur la méchanceté humaine.
Âmes sensibles, passez votre chemin, ça va fighter à mort. C’est du pur trash à la Teteille.

censure
C’est bon, j’ai assez prévenu?…. Vous viendrez pas pleurer si ça fait mal? Promis? Si vous êtes encore là, c’est que vous n’êtes que des voyeuses en attente de conflit, vous le savez?

Bon.

Tant pis pour vous.

NON! Je n’achèterai pas la nouvelle daube de la Dame qui fait des patrons pour enfants mal taillés avec un tiroir-caisse et des jolies photos pour attirer le client!

ça va? Vous êtes encore vivantes?
Allez relayer l’information qu’il y a des méchantes sur les blogs, maintenant!

Share Button

Une petite page de pub

Une fois n’est pas coutume, je m’adonne au mercantilisme éhonté. Oui, moi, qui fustige la société de consommation, tout en commandant des kilos de tissus, de patrons, de biais, de boutons, de fanfreluches et de machins… J’aime les paradoxes.

Mais  il faut avouer que là, les amis, j’ai un bon plan extraordinaire. Qui peut servir à l’humanité entière…

Par exemple:

-Tu es une propriétaire heureuse, dans sa jolie maison, entourée de voisins charmants. Charmants, mais…. jeunes!!! Et forcément tu voudrais bien que tes jeunes voisins ne troublent pas ta tranquillité par une reproduction débridée.

-Tu es un homme, et tu es las… que sa douce et tendre lui demande tous les soirs (ou matins, c’est selon, hein…): « dis chéri, quand est ce qu’on fait le 2e/3e/4e/ 6e/8e » (rayer la mention inutile) », alors que tu n’aspires qu’à une chose, toi, homme paisible, à  lire ton journal tranquille le soir, b****.

-Tu es écologiste. Oui, mais pas l’écolo à la petite semaine, qui achète des légumes bio venus d’avion de l’autre côté de la terre,  sous plastoque même pas en maïs, et va les ramener au bercail dans la belle 4/4 rutilante qui vient d’être lavée à grande eau même pas recyclée. Nan, l’écolo, vrai de vrai, avec du poil au menton, des pulls troués et le magazine de la décroissance sous le bras (si si, ça existe, je l’ai acheté une fois!!!). Toi, le pur et dur du Larzac, tu vois les mouflets d’un mauvais œil, car tu sais que le mouflet en question, tout rose et souriant qu’il puisse être, produira à lui seul au moins autant de carbone qu’un pays africain entier. Un enfant, passe encore, pour la survie de l’espèce, mais deux, trois, quatre, six ou huit… Tu considères ces as de la reproduction comme des criminels qu’il faudrait stériliser fissa.

Et donc, toi, ou toi, ou toi, tu te désespères…Ne pleure plus, j’ai la solution!
(baisse le son avant de cliquer, petit conseil d’ami..)

Joe Dalton, efficace contre les taupes, les voisins et la surpopulation planétaire.
Joe Dalton, 25 euros de l’heure, caution,: 150 euros, garantie pièces et main d’œuvre. Fonctionne sans piles ni électricité.
Solutions pour une petite planète.

Bon…

Je vais quand même être un peu honnête. Ce message est écrit depuis une bonne semaine, et depuis, j’attends, l’arme à la main, le cri de la mort qui tue de Joe, qui n’a été que douceur… Il a fallu, pour lui arracher ce petit cri, lui faire mener une vie de patachon, coucher à point d’heure, loupage de sieste, visite de musées pendant des heures… et surtout, transformer quelque peu son youniverssss… vous vous souvenez comme il était coloré et gai, son youniverss?

Deux cosmonautes sont venus foutre un peu le bronx dans sa jolie chambrette,

chambre_gaby_cass_e1

(vous savez enfin à quoi ressemble le héros, quelle classe, n’est ce pas?)

Maintenant, son youniverss est un peu destroy, y a de quoi crier un peu, non?

chambre_Gaby_cass_e

(heu, n’appelez pas la DASS, il ne dort pas dedans, hein…)

Share Button

Mais qu’est ce qu’on va bien pouvoir faire d’eux?….

Premier épisode:

Moi:
-Simon, va mettre tes chaussons!
Simon, hilare, main gauche pointée sur son crâne:
-Gaaaaaaaardàvous!!!!

En voilà un qui n’aura pas de problème avec l’autorité. (Au moins, lui)

Ou pas. Je me demande, si, vu sa passion pour Gaston Lagaffe du moment… il n’y aurait pas une petite pointe de dérision dans la chose…

longtarin

(tiens, c’est marrant, cet excité du respect de l’ordre et de la hiérarchie me rappelle un personnage familier…)

2e épisode:

H, racontant une histoire incluant Tintin, un tonneau de whisky et Milou, dans le désordre logique et chronologique le plus complet.
Le héros:
j’suis désolé, mais je ne comprends rien à ce que tu racontes.
Hela:
C’est pas grave, moi non plus, je ne comprends pas ce que je dis!

Bon allez, c’est pas tout ça, mais faut que je prépare un truc important, là… Où il est indispensable que je comprenne ce que je raconte… Et pour lequel il faut que je laisse de côté (temporairement) ma rebelle attitioude et mon insubordination. C’est que je suis une grande, moi…. (pas glop)

Share Button

temps suspendu…

Entre 10 et 15 cm de neige, ce matin, et le temps s’arrête: pas de travail, pas d’activités, pas de voitures ni de camions sur la route en face… (Pas de facteur non plus, je suis en chômage technique de laine! Enfin, si on oublie l’épinard…).
Ils ont fait quoi, les chéris-chéris?, qu’elle demande…
Des bonshommes, un peu, un igloo, les fondations. Ils ont glissé sur la terrasse transformée en patinoire.
Et non, je n’ai pas de jolie photo pour illustrer mon propos, je sais, c’est mal, c’est antiblogosphérique. J’aurai bien aimé, voyez vous, mais le chargeur est parti en vacances, il ne reste que 10 mn de batterie, que je préserve pour l’indispensable…
Et non, ce n’est pas parce que j’hiberne auprès du poêle avec une tasse de thé, je m’insurge contre ces insinuations calomnieuses!
Ils ont mangé aussi  les meringues que j’ai faites au lieu de parler de l’industrialisation au 19e siècle. Pas eu le temps, là non plus, de dégainer l’appareil.

C’est tout?… Ben non, évidemment, vous me connaissez…
Qu’ont-ils bien pu faire?
Essaimer les playmos, bien sûr, se pouiller la tronche à grands renforts de hurlements, grognements et autres nananèreuh… Évidemment…
Mais il y a eu aussi comme un moment de grâce, de temps suspendu, de régression collective en communion familiale. Simon en a même fait un dessin.
dessin_Simon

Alors, alors… La première (ou le premier, ouarf ouarf) qui trouve gagne mon estime, voire plus si j’ai du temps (c’est à dire s’il neige encore beaucoup dans les prochains jours…)… Qu’ont-ils donc fait aujourd’hui?….

Edit du soir…

Julie, trop forte, briseuse de jeux zidiots…! Il est vrai que mon fils dessine formidablement bien et qu’on pouvait deviner Esteban dans le cockpit du grand Condor., tellement qu’il est doué. Donc, 3 épisodes des Cités d’Or pendant la sieste de Gabriel (parce que le capitaine Gomez il fait cropeur, et vu le nombre effarant de cauchemars qu’il est capable de faire en une nuit, on a tendance à l’édulcorer aux bisounours, ce  petit…)

Mais Gabriel a eu droit aussi à son petit quart télé, la preuve en image…

Share Button

… de la bouche des enfants…

Gabriel:
« Papa, y cravaille. Papa, y cravaille à la pital »
.
Maman (perfide):
« Et maman, elle travaille où? »
Gabriel:
…..
Maman, (sentencieuse):
« Maman, elle travaille dans une école. Une école pour les grands ».
Gabriel, accommodant:
« oui, Maman elle cravaille dans une lécole. Une lécole pour les glands« .

shutterstock_36481705

(quiproquo lié à un petit défaut de prononciation: il y a la « glue », ça le « glatte »… je rassure par là les zheureux parents de collégiens et lycéens, mes élèves sont tous de charmants enfants travailleurs et agréables et jamais ô jamais je ne permettrais de tels zécarts de langage. Bien sûr…)

Share Button

Check list du mercredi

  • Préparer son cartable, le sac de danse, le sac de musique, le sac de gym, les habits (le héros ayant un sens de l’association des couleurs tout à fait personnel…)
  • Ne pas oublier d’aller en cours après le droppage à l’école de musique.
  • En cours, éviter de se rappeler que tu as oublié de mettre les collants dans le sac, que tu n’as pas décongelé le rôti du midi, ou pas mis le lave vaisselle en route.
  • Ne pas oublier que tu as des enfants à reprendre à l’école de musique.
  • Si la maison, à ton retour, te fait penser à Hiroshima 1945, ce n’est pas parce que tu t’es trop passionnée pour ton cours, mais ce n’est pas une raison pour râler. « ce n’est pas dsafôt » « ce n’est pas dsafôt« , « ce n’est pas dsafôt ».
  • Préparer à manger pour 5, manger, ranger, mais vite, vite, vite, tu n’as qu’une heure.
  • Ne pas oublier de repartir en cours. Rappeler aux enfants qu’ils ne doivent pas faire du tout du tout de bêtises, surtout si papa pique du nez.
  • En classe, ne pas confondre. « va ranger ta chambre » n’est pas adapté.

La check list du mercredi se complète aujourd’hui par une « to do » un peu particulière:

  • Récupérer Joe Dalton qui a passé deux jours « enfant malade » chez mamie. Ne pas avoir de pensée malsaine (non non, c’est mal. Une pension complète à l’année chez mamie n’est pas envisageable…)

shutterstock_31571044

Share Button

Cher Père Noël

J’ai deux trois trucs à te dire.

Je suis désolée, je vais encore cracher dans la soupe, mais je trouve que tu ne fais pas bien ton travail. Ou trop bien.
Parlons d’abord quantité:
jouets1jouets2

Tu te rends compte de ce qu’il a fallu qu’on déménage pour refaire les chambres des enfants?
Est ce bien raisonnable?…

Parlons ensuite qualité.
Je ne sais pas si tu sais, mais les bons parents se doivent de faire des chambres jolies, colorées, harmonieuses pour leurs enfants. Des tons sur tons, du style, du créatif, il leur faut  leur « univers ». Attention, j’ouvre une parenthèse: je déteste cette expression: moi, je n’ai aucun caractère divin, ou alors bien caché, je ne créé pas des univers, au mieux j’ai des idées, une maison …. Et l’expression « j’aime son univers » m’agace au plus haut point… ça me rappelle les « espaces n’importawak » qui fleurissaient partout (espace culture, espace détente, espace choucroute…) il y a quelques années… Fin de la parenthèse.

Donc pour faire des harmonies, Mr le Père Noël, il faut des jouets harmonieux et forcément, toi, tu amènes des trucs en plastique moche de toutes les couleurs. Et bien évidemment, les trolls à l’univers, là, ce qu’ils préfèrent, c’est les jouets en plastique moche, si possible avec des couleurs qui jurent à fond avec celles que tu as choisies.
Alors voilà, Mr Père Noël, on fait des efforts, on essaie de repeindre les chambres, les meubles, avec des couleurs jolies. On se dit que ça va être formidable, qu’on va rivaliser avec les filles qui ont des maisons sans aucun détail qui cloche, qui ont des jouets qui s’accordent au tour de lit en liberty, des poupées habillées mieux que mes enfants, et des nains qui ne veulent pas accrocher tous leurs souvenirs, y compris la carte postale « j’aime le Limousin » avec la vache marron envoyée par tata.

Donc, père Noël, pour l’année prochaine, si tu pouvais prévoir de gâter un peu moins mes enfants, et si possible avec des couleurs tendance qu’il faut (bleu gris pour H, marron glacé et jaune pour Simon, et vert pour Gabriel), ça serait sympa. D’autant que tu vois, les jouets, c’est pas forcément indispensable, pour les occuper…
dessins

Share Button