Leçons de tricot politique

2e leçon, les augmentations et les diminutions.

Pour les augmentations: prenez le bon bulletin de vote et n’allez pas pécher (ou pêcher) demain.

Pour les diminutions, faites comme vous voulez.

Bon, je suis surprise, mes amies du tricot. Pas une gauchère qui tricote de la main gauche. Pas une adepte de la miroir attitioude. Vous êtes toutes des vendues. Pour vous faire pardonner, n’oubliez pas d’aller voter demain!

(et sinon, vous pouvez toujours vous convertir)

 

Share Button

Amie gauche et gauchère, bonjour

Ce message est tout pour toi. Rien que pour toi.

T’rends compte? La chance que tu as?

Si tu es gauchiste, c’est encore mieux, si tu es de droite, tu peux lire quand même, je ne suis pas sectaire. Si tu es apolitique heu. Soit. C’est ton droit. Mais réfléchis quand même un peu avant 2012, tu vois où ça nous a mené, tes conneries.

Si tu es droitière, et bien… ce message ne te concerne pas. Tu peux reposer ton neurone. Mais tu as le choix, je ne suis pas sectaire. Tu peux aussi regarder, essayer de comprendre et pleurer avec nous sur la complexité de la vie de la gauchère dans un monde de brutes. Un peu de compassion, ça fait de mal à personne, même si c’est pas tendance. C’est en gros, un peu comme quand tu donnes tes 10 euros annuels à MSF, que tu commandes ton panier bio avec ton aïphone rempli des petits composants chinois malfaisants plein d’ondes nocives. Pouah. Vive les signaux de fumée. C’est plus écolo.

Tout ça pour dire, amie gauchère ET  future tricoteuse, que c’est à toi que je cause. Je parle au singulier, mais on ne sait jamais, il reste peut être deux personnes?

Tu veux apprendre à tricoter mais tu ne connais pas le coup du miroir, et mamie Odette s’est énervée après toi  quand tu avais 8 ans, tu es traumatisée. Tu n’es pas vendue aux sirènes monopolistiques de la main droite, et tu n’as pas essayé de faire comme tout le monde en plantant ton aiguille dans ta cuisse pour arriver à la maintenir de ta main atrophiée.

Je suis là pour toi.

C’est très simple, de tricoter de la main gauche. C’est juste qu’on monte son travail de la gauche vers la droite, comme quand on écrit, au lieu de le faire de la droite vers la gauche, comme le font les droitières.  En général, comme tout est symétrique, vu qu’on a souvent deux bras, ça ne change rien. Je commence soft, maille endroit, maille envers. Je compléterais avec des vidéos pour montrer les augmentations et les diminutions, de toutes sortes.

Pour le montage des mailles, je prends la technique de base, celle des droitières, je n’ai pas fait de film.

Mais je peux le faire, si tu veux, suffit de demander. J’étais prof, avant, c’est dire si je suis pédagogue. Ou pas.

Viennent ensuite:

Maille endroit

 

 

Maille envers.

Vazy, lance toi, c’est facile. Même moi j’y arrive.

Share Button

LE tuto

Le tuto, amie novice, blogonaute débarqué de la lune, ou bien homme velu suçant encore son nonos avec les dents, le tuto, c’est LE truc qu’il faut faire quand tu blogues. Ça a beaucoup d’intérêts.
D’abord, ça montre à l’ensemble des blogonautes que tu es une fille super sympa qui partage ses petites astuces du quotidien. Genre, tu fais un tuto pour dire comment tu mets le thé dans le sachet, comment tu déroules le PQ dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, ou comment tu utilises le fil à couper le beurre. C’est vrai qu’il y a toujours des imbécilenautes pour ne pas le savoir.
Ensuite, ça fait monter tes stats. Pour un peu que ton tuto soit référencé quelque part, tu as plein de visites gogoles sympas. « comment on fait pour enculer les mouches », « couper les cheveux en quatre sans se blesser », tout ça. ca change un peu du « blonde à forte poitrine » quasi quotidien.

J’ajouterai que c’est bien pratique pour la blogueuse paresseuse qui n’a pas le temps de coudre 12 vêtements la semaine. Deux articles pour le prix d’une couture, emballé c’est pesé, je vous mets le persil avec, ma petite dame?

Enfin, et ça c’est bien le plus important, ça te donne l’impression d’être supérieurement intelligente. Et comme je n’ai plus les regards pétris d’admiration baveuse de mes petits élèves en extase devant mon savoir incommensurable et mon sens de la pédagogie inné, il faut bien que je me venge sur quelqu’un.
J’ai bien essayé d’expliquer au héros comment on allume le fer à repasser. A mes enfants comment on rince la baignoire. Mais forcément c’est pas le genre de choses qui les met dans une transe extatique. Alors pendant que je vous choppe, là… Je vais vous apprendre, là, maintenant, sous vos yeux ébahis…
Comment on fait……… le pantalon Ottobre Guitar Jean’s. Même si vous n’aviez jamais eu l’intention de le faire!

Applaudissements

Ahem, allez, je commence.
Donc déjà, amie blogueuse, tu achètes là le magazine OTTOBRE 4, 2008. Sinon, c’est mal.
Ensuite, tu recopies le bon patron. Attention aux marges de couture, qui ne sont pas comprises. Les instructions générales sont traduites sur le forum des ottobre’s addicts.  Et tu vas à la page 38, pour les explications. Tu sues des dessous de bras, comme moi, alors tu te précipites sur ma traduction (approximative).

Coupe:
Couper les fonds de poche et la doublure de ceinture dans un coton plus fin et les autres pièces dans le denim. Couper aussi 4cmX 40cm de bande de denim pour les boucles de ceinture.

Couture

Instructions générales: piquer les lignes de couture au point droit et faire les finitions au point zig zag. Les doubles surpiqûres des ouvertures de poche sont espacées de 10 mm, les autres de 7 mm sauf instructions spéciales.

Entoiler la ceinture.

Poche à monnaie(6): Coudre l’ourlet du haut de poche en repliant sur l’envers. Replier les surplus de couture sur les autres bordures sur l’envers, et surpiquer la poche sur le devant de poche droit (4) comme indiqué sur le patron.

Les poches devant. Je me suis aidée de coupe-couture pour comprendre:

Coudre les fonds de poche (5) à l’ouverture de poche sur le panneau devant du pantalon (1) endroit contre endroit:

tuto1

Sous-piquer les surplus de couture sur les fonds de poche.

Plier les fonds de poche sur l’envers

tuto_2

et surpiquer les ouvertures de poches.

tuto_3

Épingler la poche sur le fond de poche, endroit contre endroit, et coudre l’arrière de poche. Bâtir à la machine les bords de poche à la taille.

tuto_4

Assemblage:

Replier le haut des bords des ouvertures de poche dos. Épingler et surpiquer les poches sur les dos de pantalons (3) à l’endroit indiqué sur le patron. Coudre les empiècements dos (2) aux dos de pantalon et surpiquer les coutures. Coudre les intérieurs de jambe:

tuto_6

Replier les surplus de couture sur le dos et surpiquer les coutures.

Surjeter/surfiler les surplus de couture des bords de l’entrejambe.

Coudre l’entrejambe et poser la fermeture éclair à la patte, en suivant les instructions p 46 (schéma très clair!)

Coudre les côtés du pantalon, replier les surplus de couture sur le derrière et surpiquer les coutures de la ceinture jusqu’aux côtés des poches. replier, épingler et coudre les ourlets de jambe comme indiqué sur le patron.

Boucles de ceinture…. Heu… J’ai pas tout compris: Je crois qu’il fallait coudre la bande, la surpiquer au milieu, puis la couper en 5 morceaux d’égale longueur, et ensuite les épingler aux endroits indiqués, endroit contre endroit.

Ensuite, je n’ai pas fait de traduction précise: ne pas oublier de faire des boutonnières si vous mettez un élastique à trous à l’intérieur si votre fils est tout maigre, coudre endroit contre endroit les deux morceaux de ceinture, épingler sur le pantalon endroit contre endroit, replier le surplus à l’intérieur et surpiquer. (ma ceinture était un peu petite, également…). Coudre les boucles en haut de la ceinture.

Enfiler le beau pantalon sur le garçon et prendre une photo avant qu’il ne tire la langue (c’est le plus dur!)

Share Button

tu es une gourdasse en couture machine et tu veux quand même faire des appliqués…

Je profite d’une inattendue journée off ou plutôt de faisant
fonction de dame pipi en formation, pour faire le tuto de la mort pour les
étoiles en appliqué.

Celui qu’hier vous m’avez réclamé à corps et à cris…
zéperdus…

Zêtes gentilles, les filles, vous imaginez ce qu’une Fanny
vexée est capable de faire, alors vous œuvrez pour la paix des ménages et des
établissements scolaires. Good girls…

D’abord, je l’avais déjà expliqué , vous utilisez du
papier thermocollant double face, en faisant attention à le découper
soigneusement, et le coller au fer, là aussi en vérifiant que les branches des
étoiles soient bien collées, sinon c’est la chiotte à coudre.

Pour les réglages de la machine :

La tension à 2 ou 3 suivant votre machine, comme pour du
point de broderie. Faites quelques essais avant pour vérifier que ça ne bourre
pas et que le point est régulier.

Point de zig-zag, longueur 3 (ou moins, c’est joli, ça fait
un fin liséré, mais faut être bien concentré !), largeur 0,3. Fil spécial
broderie machine, aiguille spéciale broderie, pied pour appliqué (pas
indispensable, mais on voit mieux…),

 Vérifier la
tension de la canette, aussi avant de démarrer.

 Mettez la
position aiguille basse pour pouvoir relever le pied presseur pour tourner
(pour les machines électroniques).

Check ?

Alors, c’est parti, décollage !

En général, le tuto qu’on trouve sur « comment faire un
bel appliqué », il s’arrête là , parce que la couturière aguerrie maîtrise
toutes les fonctions avancées de sa machine, et coud comme elle respire,
régulièrement…

C’est là que moi, j’interviens, parce que j’en ai fait un
certain nombre, des étoiles aux branches tordues, avec un bout carré au lieu d’avoir
une jolie pointe. Et je me dis que des quiches en appliqués à la machine, il
doit y en avoir d’autres alors autant que ça serve…

Vous pouvez donc maintenant suivre la vidéo : coudre
des appliqués étoiles à la machine pour les nulles.


N’hésitez pas si vous avez des questions, ou des remarques,
je me la pète à faire des tutos, mais en vrai je ne suis rien qu’une grande
débutante en couture qui coud depuis moins d’un an, et qui bidouille toute
seule dans son coin pour essayer de s’améliorer (un genre d’autodidacte, quoi…)

N’hésitez pas… à vous foutre de la tronche de Mme Burda,
d’façon, je sens que je vais y avoir droit au retour du héros, autant que je
m’y prépare….

 

Share Button

Pour ma belle soeur préférée…

En particulier, mais bon, si ça t’intéresse, toi qui baves devant mes appliqués parfaits, je peux t’expliquer comment on fait…
papillon papillon2
Je sais, j’en suis venue au tutoiement, c’est pas bien mais c’est parce que là, je te parle en particulier, en tête à tête, je ne m’adresse pas à la communauté de mes lectrices en délire, mais juste à toi.
Alors, en premier lieu, tu vas voir , tu ne te poses pas de question, même si tu ne sais pas qui c’est, c’est ça, la communauté… la dame explique vachtement bien comment on se sert du papier thermocollant double face qui permet d’avoir ton appliqué qui ne bouge pas d’un poil quand tu couds, et que du coup, ça grigne pas.
Ensuite, la madame, elle te laisse un peu en plan sur la couture, comment qu’on fait pour que ça ne te superpose pas trois couches de point zig zag et que du coup ça bloque ta machine, comment tu fais pour que ton tissu qui s’effiloche tienne correctement au piquage, etc…

Et heureusement, je suis là pour te sauver.
Donc, première chose, tu achètes du fil à broder (pas plus cher, mais beaucoup plus fin, légèrement brillant, et une chiotte à coudre: il se casse facilement, s’effiloche, difficile à bien tendre… mais j’ai essayé avec du fil à coudre normal, et ça rend beaucoup moins bien), et des aiguilles spéciales  broderie pour ta machine, qui vont beaucoup moins lacérer ton tissu à chaque passage, surtout s’il s’effiloche.
Ensuite, sur mon allemande de compète, j’ai un pied super, très large, qui permet de bien voir, et qui en plus peut s’acoquiner avec le double entraînement. Je suppose que ça existe aussi sur le petit « frère », ou bien sur la guenon (Singer/Guenon… oui, oui, je sais c’est nul!)

pied_appliqu_
Pour le réglage, la tension du fil à 2 ou 3 max, sur la mienne, il faut légèrement resserrer le boîtier du fil de la canette (le fil à broder se déroule très facilement.)
Ensuite, tu règles le point zig zag. Pour les papillons, j’ai pris 2mm de longueur (en général on conseille 3, mais je préfère à 2), 0,2 de large (on conseille aussi plutôt 0,3, mais j’aime bien l’effet serré).
Pour la couture, avec des arrondis, c’est un peu difficile. J’ai gardé le double entraînement en mettant la machine sur couture lente, et j’ai cousu très lentement, en tenant mon tissu des deux mains à plat de chaque côté, en faisant bien attention à le guider sans tirer. (sinon ça casse…) Lorsque les virages sont plus serrés, j’arrête la couture avec l’aiguille dans le tissu, je soulève le pied, je tourne légèrement le tissu, je coud quelques points et je recommence.
Voilà. C’est un peu laborieux, mais moins qu’à la main. T’as plus d’excuses, maintenant…

Share Button

découper ses photos avec un bord arrondi avec Gimp

Tout est dans le titre.
Gimp est un logiciel de graphisme gratuit, équivalent de Photoshop. Peut être un poil plus complexe d’utilisation…
J’ai proposé à Liloute de lui faire un petit tutoriel pour découper les photos, histoire de se familiariser avec le logiciel. J’en fais profiter tout le monde…
(Non, ce n’est pas parce que ce blog est un vide intersidéral, tant dans le contenu que dans les commentaires, nonon. Je n’ai pas dit ça et je ne le pense même pas non plus!!! Je suis sûre que la blogosphère ne peut plus se passer de moi, maintenant!)

Alors étape 1, ouvrir GIMP
Aller dans fichier, ouvrir, choisir sa photo.

bord_arrondi_gimp_1

On a quelque chose qui ressemble à ça.
Etape 2:
Il faut double cliquer sur l’icône « sélection rectangulaire » dans le menu:
bord_arrondi_gimp_2
On arrive à ce menu:
coins_arrondis_Gimp_2
On peut sélectionner  « adoucir les bords », si on veut avoir un effet nuage, et surtout « coins arrondis »:
coins_arrondis_Gimp_4
Pour qu’ils soient très arrondis, mettre le rayon à 100%
Ensuite, retourner à l’image et sélectionner le carré souhaité. La taille et la position s’affiche dans le menu. On peut la modifier sur l’image ou sur le menu (pratique lorsqu’on veut deux images de la même taille).
coins_arrondis_Gimp_5
Ensuite, on va dans l’onglet image:
coins_arrondis_gimp_6
On clique sur découper la sélection.
coins_arrondis_gimp_7
Ensuite, dans le menu selection, inverser la sélection.
coins_arrondis_gimp_8
Puis remplir avec la couleur d’arrière plan, qui normalement est blanche.
Si elle ne l’est pas, vous pouvez changer la couleur en double-cliquant sur l’onglet.

A noter: cette bidouille ne fait pas une image aux bords arrondis, mais une image carrée, avec un découpage arrondi à l’intérieur de ce carré. Si votre fond (par ex de votre blog) n’est pas blanc, il suffit de mettre la même couleur d’arrière plan que celle du fond dans lequel vous voulez mettre la photo.
coins_arrondis_Gimp_9
Avant d’enregistrer en jpeg, aplatir l’image, pour superposer tous les calques de l’image.
Enregistrer en jpeg dans le menu déroulant « sélectionner le type de fichier ». Pour avoir une idée précise de la taille de votre image, cocher la case « afficher l’aperçu dans la fenêtre de l’image »:
coins_arrondis_Gimp_10
En bougeant la petite tirette, vous pouvez augmenter ou diminuer la qualité.

Voilà.
Pffiou, si on m’avait dit un jour que je donnerai des explications en informatique, je crois que j’aurai rigolé.
C’est ma première, alors soyez indulgents!

Share Button